FAO: aucun cas de Xylella fastidiosa n’a été enregistré en Algérie

Publié le : jeudi, 04 janvier 2018 18:02   Lu : 6 fois
FAO: aucun cas de Xylella fastidiosa n’a été enregistré en Algérie

TLEMCEN - Aucun cas de Xylella fastidiosa, ou bactérie du bois, n’a été enregistré à ce jour en Algérie, a affirmé jeudi à Tlemcen la coordinatrice générale du projet FAO sur les mesures à prendre contre l’introduction et la propagation de cette bactérie dans le pays.

"Aucun cas n’a été déclaré, à ce jour, en Algérie où tous les plants et plantes introduits ou importés des pays touchés par le Xylella fastidoisa sont contrôlés", a déclaré Samira Lettifi, en marge d’un atelier régional de sensibilisation et de prévention contre l’introduction de cette bactérie en Algérie, dont les travaux ont été abrités par le Parc national de Tlemcen.

Cette rencontre a regroupé notamment des importateurs de plants et plantes, des pépiniéristes et des agriculteurs activant dans l'ouest du pays et des représentants d'instituts techniques relevant du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, des Douanes et de la Gendarmerie nationale.


Lire aussi: La rencontre de Tlemcen amorce un grand tournant pour l’exploitation des ressources forestières


A cette occasion, des explications ont été fournies à l’assistance qui a été tenue au courant de la réglementation en la matière, a indiqué, pour sa part, Hana Daoud, chef de bureau de la quarantaine végétale au ministère, faisant savoir qu’un apport technique de la FAO est apporté à ce projet qu’elle finance.

Cet apport a été marqué par une formation spécifique des inspecteurs sanitaires de wilaya pour la surveillance et de laboratoires, a-t-elle souligné.

La rencontre de Tlemcen est la sixième du genre et sera suivie par une septième à Guelma le 7 janvier courant et une huitième à Biskra le 14 du même mois. Un Workshop national, prévu fin janvier courant à Alger, couronnera ce projet, a signalé de son côté, Moumene Saida, enseignante chercheure à l’université de Blida et consultante nationale de ce projet proposé par la FAO.

A la clôture de la rencontre sur ce projet, seront annoncées les perspectives et réflexions sur les méthodes de prévention et de surveillance, outre l’appel à l’implication des opérateurs de toutes les activités liées aux plants et plantes, a-t-on indiqué.

Ce projet a bénéficié à l’Algérie dans les domaines de la formation, la documentation, la sensibilisation et l’acquisition d’équipements technologiques de pointe pour le diagnostic, a-t-on ajouté.

Outre l’Algérie, ce projet concerne, également, le Maroc, la Tunisie, le Liban, l’Egypte, la Libye et la Palestine, a-t-on rappelé.

La Xylella fastidiosa ou bactérie du bois, qui touche plus de 300 espèces arboricoles, s’est déclarée en 2013 en Italie, où elle a causé de nombreux dégâts au Sud, précisément, dans la région de Pouilles, pour atteindre, en 2015, la France et à la fin 2016, l’Espagne, trois pays d’où l’Algérie importe des plants, a expliqué, pour sa part, Toufik Bellout, de l’inspection de protection des plantes de Tlemcen, ajoutant que la bactérie n’est pas déclarée dans les pays voisins à l’Algérie.

FAO: aucun cas de Xylella fastidiosa n’a été enregistré en Algérie
  Publié le : jeudi, 04 janvier 2018 18:02     Catégorie : Economie     Lu : 6 foi (s)   Partagez