Le gouvernement n'envisage pas de taxe pour les Algériens qui se rendent à l’étranger

Publié le : mercredi, 27 septembre 2017 16:00   Lu : 189 fois
Le gouvernement n'envisage pas de taxe pour les Algériens qui se rendent à l’étranger
APS PHOTOS © 2017

ALGER- Le gouvernement n'envisage pas d'imposer une taxe pour les Algériens qui se rendent à l’étranger, a affirmé mercredi à Alger le Premier ministre, Ahmed Ouyahia dans ses réponses aux interrogations soulevées par les membres du Conseil de la nation lors du débat sur le Plan d'action du gouvernement.

"Je profite de l'occasion pour préciser que le gouvernement n’envisage pas  de taxe sur les Algériens qui se rendent à l’étranger", a déclaré M.  Ouyahia lors d'une séance plénière présidée par M. Abdelkader Bensalah, président du Conseil de la nation en présence des membres du gouvernement.

Dans le même sillage, le Premier ministre a rappelé que l'Etat avait  accordé d'"importants avantages" au secteur du tourisme depuis 2009,  citant, entre autres, l'exonération sur une durée de 10 ans de l'IBS (impôt  sur le bénéfice des sociétés) ou sur la TAP (taxe sur l'activité  professionnelle).

Concernant les réalisations enregistrées dans le secteur, il a précisé  qu'entre 2011 à juin de l'année en cours, 374 nouveaux hôtels ont été  inaugurés avec plus de 32.000 chambres, ajoutant que 582 nouveaux hôtels  avec 75.000 lits sont en chantier.

Citant d'autres réalisations, il a rappelé l'ouverture d'une Grande  école internationale d’hôtellerie et la remise à niveau des hôtels publics.

Le gouvernement n'envisage pas de taxe pour les Algériens qui se rendent à l’étranger
  Publié le : mercredi, 27 septembre 2017 16:00     Catégorie : Economie     Lu : 189 foi (s)   Partagez