Tripartite Gouvernement-UGTA-Patronat: l'échange entre les partenaires a été "fort et constructif" 

Publié le : jeudi, 24 août 2017 14:51   Lu : 14 fois
Tripartite Gouvernement-UGTA-Patronat: l'échange entre les partenaires a été "fort et constructif" 
APS PHOTOS © 2017

ALGER - La rencontre tripartite ayant réuni jeudi le Gouvernement, l'UGTA et le Patronat a permis un échange "fort et constructif" qui devrait permettre au pays d'avancer vers une économie nationale forte, tout en préservant l'effort soutenu sur le plan social, a indiqué le secrétaire général de l'UGTA (Union générale des travailleurs algériens), Abdelmadjid Sidi Said.

"Les discussions ont été à la hauteur du message adressé par le Président de la République le 20 août en cours (à l'occasion de la Journée nationale du Moudjahid). L'échange (entre les partenaires) a été fraternel et fort, ce qui va nous permettre d'avancer, main dans la main et en toute sérénité, dans la construction d'une économie nationale forte et d'une justice sociale soutenue", a déclaré M. Sidi Said à la presse à l'issue de la rencontre.

Dans son allocution prononcée à l'ouverture de la réunion, M. Sidi Said avait plaidé pour un redressement de l'économie nationale sur une trajectoire qui vise à faire sortir le pays du phénomène de l'importation.

"Le moment est venu de mettre fin graduellement à l'importation", a-t-il soutenu, appelant le Gouvernement à "faciliter l'industrialisation du pays".

"C'est à grands pas vers une nouvelle démarche industrielle que nous pourrons asseoir, d'une manière définitive, l'économie nationale et gagner la lutte contre le phénomène de l'importation néfaste à l'économie et à l'emploi", a-t-il insisté.

La culture du "produire national" et du "consommer national" constitue un "défi majeur" pour les partenaires socio-économiques, a déclaré M. Sidi Said. Il a salué à cette occasion la "disponibilité des organisations patronales à participer à la reconstruction du tissu industriel national".

Il a cependant invité l'Exécutif a accélérer la "débureaucratisation" de l’économie nationale et "la restitution de l’initiative et de la décision à l’entreprise et à son manager". "Le tutorat doit accompagner et non se substituer à l’entreprise. Il faut impérativement rétablir la confiance avec les acteurs de l’activité économique", a ajouté le SG de l'UGTA.

Il a, enfin, estimé que la crise économique et financière mondiale doit être considérée comme un "stimulant" pour optimiser les capacités industrielles, un défi qui peut être relevé à condition de mettre en place une "culture de combat et de confiance en nous-mêmes".

Tripartite Gouvernement-UGTA-Patronat: l'échange entre les partenaires a été "fort et constructif" 
  Publié le : jeudi, 24 août 2017 14:51     Catégorie : Economie     Lu : 14 foi (s)   Partagez