Problèmes de l'AEP à Skikda: un diagnostic précis s'impose

Publié le : mardi, 27 octobre 2020 15:41   Lu : 0 fois
Problèmes de l'AEP à Skikda: un diagnostic précis s'impose

SKIKDA-Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki a insisté mardi à partir de Skikda sur la nécessité d'un diagnostic précis de tous les problèmes d'alimentation en eau potable (AEP) dans cette wilaya.

Lors d’une visite de travail et d'inspection dans la wilaya de Skikda, M. Berraki a précisé qu'il était impératif d'identifier les problèmes d'alimentation en eau potable auxquels est confrontée la wilaya de Skikda et qui sont à l’origine de grandes perturbations.

Bien que disposant de quatre (4) grands barrages, d’une station de dessalement et d’importantes ressources souterraines, la wilaya de Skikda continue de pâtir d’une mauvaise distribution de cette ressource vitale et de rencontrer des problèmes d’AEP au niveau de certaines communes, a déploré le ministre.

Il a, à cet égard, rappelé la stratégie nationale de l'eau à l’horizon 2030, initiée par son département dans le but d’exploiter et de valoriser les ressources en eau non conventionnelles à travers un important programme de dessalement d'eau dans les villes côtières pour assurer l’alimentation de ces régions en eau potable et valoriser les eaux de surface pour leur utilisation dans d’autres secteur comme l’agriculture.

M.Berraki a d’ailleurs rappelé les efforts du Gouvernement en faveur du secteur agricole, citant, à ce propos, l’instruction interministérielle (ministères des Ressource en eau, de l’Agriculture et du développement rural et de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du Territoire) pour l'assouplissement des procédures administratives d’octroi de licences d'utilisation et d'exploitation des eaux souterraines au profit des agriculteurs.


Lire aussi: Ressources en eau: améliorer le raccordement au réseau d'assainissement, une priorité du secteur


Au début de sa visite dans la wilaya de Skikda, le ministre avait inspecté le projet de station d'épuration des eaux usées dans la commune de Filfila.Doté d'un budget de plus de 2,5 milliards de dinars, le projet a été lancé mi-2019 et sera livré après 24 mois.

M. Berraki poursuivra sa visite par une rencontre avec des représentants de la société civile au Palais de la culture Malek-Chebel, dans le cadre de la campagne de sensibilisation au référendum sur le projet d'amendement de Constitution.

Problèmes de l'AEP à Skikda: un diagnostic précis s'impose
  Publié le : mardi, 27 octobre 2020 15:41     Catégorie : Régions     Lu : 0 foi (s)   Partagez