Arboriculture: production de 7 à 10 millions de quintaux supplémentaires d’ici à 2024

Publié le : lundi, 26 octobre 2020 09:15   Lu : 1 fois
Arboriculture: production de 7 à 10 millions de quintaux supplémentaires d’ici à 2024

MEDEA - Un objectif de production de sept à dix millions de quintaux supplémentaires d’arboriculture rustique a été tracé pour le quinquennat 2020/2024, soit un peu plus de la moitié de la production nationale actuelle, estimée à environ de15 millions de quintaux, a déclaré, dimanche à Médéa, le directeur général de l’institut technique de l’arboriculture fruitière et de la viticulture (ITAF), Mohand Larbi Rabhi.

L’atteinte de cet objectif "ambitieux et hautement important" pour cette filière implique la participation active des producteurs d’arboriculture rustique, la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants dans cette filière, outre l’impérative nécessité de matérialiser les orientations et le plan de développement initié par le ministère de l’agriculture et du développement rural, a indiqué Rabhi à l’APS, en marge d’une rencontre sur le développement de l’arboriculture rustique, organisée au centre de vulgarisation agricole de Médéa.

La hausse de production sur laquelle table le ministère de l’agriculture et du développement rural permettra d’accompagner la demande induite par l’évolution de la population, à l’horizon 2024, et stimuler des segments d’activités liées directement au secteur agricole, en l’occurrence l’activité de transformation et d’industrialisation, a-t-il expliqué.


Lire aussi Lancement prochainement d'un projet de développement de l’arboriculture rustique


Les variétés ciblées par le programme de développement en question concernent, selon le Dg de l’ITAF, les espèces adaptées aux zones montagneuses, arides ou semi arides, telles que le grenadier, le pistachier, le cerisier, le prunier, l’olivier, l’amandier et l’abricotier, réputées pour leur résistances aux aléas climatiques, les sols agressifs, et garantissent, en outre, des productions abondantes et sont en mesures d’assurer des ressources financières non négligeables pour les producteurs et la main d’œuvre employée, a-t-il ajouté.

Le développement de la filière de l’arboriculture rustique constitue un "levier important" pour le développement de l’agro-industrie, a estimé, pour sa part, Ould Youcef Hamid, sous directeur au niveau du ministère de l’agriculture et du développement rural, précisant que la vulgarisation de ce programme rentre dans le cadre de la "mise en œuvre de la feuille de route" pour le quinquennat 2020/2024.

En sus de l’objectif assigné de doublement de la production nationale d’arboriculture rustique, le programme mis sur pied par le ministère vise, selon ce responsable, à revitaliser les zones montagneuses et steppiques, améliorer les conditions de vie des populations locales, préserver le potentiel existant et assurer son extension à l’échelle du territoire, mais, surtout, encourager les divers segments de l’agro-industrie susceptible de participer à l’essor de l’économie nationale, a assuré Ould Youcef.

 

Arboriculture: production de 7 à 10 millions de quintaux supplémentaires d’ici à 2024
  Publié le : lundi, 26 octobre 2020 09:15     Catégorie : Economie     Lu : 1 foi (s)   Partagez