La lutte contre le chômage en tête des objectifs stratégiques nationales

Publié le : lundi, 19 octobre 2020 19:41   Lu : 5 fois
La lutte contre le chômage en tête des objectifs stratégiques nationales

ALGER - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub a affirmé lundi à Alger que la promotion de l'emploi et la lutte contre le chômage figuraient en tête des objectifs stratégiques de la nouvelle politique nationale de développement.

Supervisant les travaux d'une rencontre nationale des directeurs et inspecteurs de wilaya de l'Emploi, M. Djaaboub a précisé que "l'Algérie nouvelle requiert la participation de tous ses enfants pour amorcer une dynamique socioéconomique qui ne saurait se réaliser qu'à travers la mise en place de nouveaux mécanismes permettant d'exploser les potentiels et d'unifier et coordonner les efforts".

Une telle démarche, a-t-il expliqué, vient "concrétiser les engagements du président de la République et mettre en application le plan d'action du Gouvernement notamment dans le volet promotion de l'emploi et lutte contre le chômage, en orientant les investissements vers les domaines d'activité à valeur ajoutée".

Le programme que propose le secteur en matière de politique de l'emploi a pour objectif de réduire les disparités entre les offres et demandes d'emploi, et s'appuie sur une approche fondée sur la tripartite "formation-qualifications-emploi", a-t-il souligné.

Pour ce faire, il est impératif de "mener à bien le projet de modernisation du service public de l'emploi aux plans central et local par la généralisation de la numérisation, afin d'imprimer davantage de transparence dans la médiation (dans l'emploi) et de renforcer les efforts en matière de contrôle, pour garantir partant l'égalité des chances entre les demandeurs d'emploi dans le processus: dépôt d'offres, sélection et installation".

"La problématique de l'emploi et de lutte contre le chômage notamment en milieu des jeunes et des diplômés s'impose aujourd'hui plus que jamais, particulièrement après les répercussions de la situation sanitaire exceptionnelle mondiale sur les offres d'emploi, les revenus et l'échelle sociale", a-t-il confié.

Plus précis, le ministre du Travail estime que "l'intérêt à offrir aux jeunes un emploi décent et créateur de richesse est une affaire sociétale de dimension nationale", invitant les cadres du secteur à doubler d'efforts et d'initiatives, en coordination avec les secteurs concernés, afin de satisfaire les aspirations des citoyens dans ce sens et notamment les jeunes".

En revanche, la question de la promotion de l'emploi et la lutte contre le chômage "ne pourra être traitée par des décisions centrales ou encore administratives, mais requiert beaucoup de conscience et un engagement de la part des responsables locaux appelés à contribuer efficacement à aplanir les obstacles d'ordre bureaucratique dans les projets d'investissement créateurs de richesse à l'échelle locale et nationale", a-t-il indiqué.

Et d'ajouter que "l'optimisation permanente des performances du service public d'emploi exige l'implication de la société civile, des associations activant dans le segment de l'emploi, des employeurs et de leurs représentants pour animer les espaces de concertation".

Concernant les bénéficiaires de dispositifs d'aide à l'insertion professionnelle (DAIP), le ministre a réitéré son engagement à "œuvrer en collaboration avec les secteurs concernés afin de suivre de près ce dossier et aplanir les difficultés qui l'obstruent".

Quant à la promotion du dialogue social, M. Djaaboub a affirmé que "son secteur tâchera de contribuer à sa concrétisation à tous les niveaux d'activités économiques dans un climat empreint d'esprit participatif et de partenariat pour aboutir à un dialogue social efficace et constructif à même d'apporter des réponses aux préoccupations soulevées".

Exprimant son appui total aux efforts déployés par les cadres du secteur sur le terrain, le ministre dit "être rigoureux dans la lutte contre toutes formes de laxisme ou d'inaction dans l'accomplissement des missions mais également contre tous types d'attitude bureaucratique".

Par ailleurs, M. Djaaboub a invité les cadres du secteur au niveau local à "s'employer à faire régner un climat social serein motivant permettant de réaliser un développement économique durable susceptible de créer une multitude d'offres d'emploi, et à adopter des outils efficients dans la gestion du marché du travail".

La lutte contre le chômage en tête des objectifs stratégiques nationales
  Publié le : lundi, 19 octobre 2020 19:41     Catégorie : Economie     Lu : 5 foi (s)   Partagez