Eau: le projet d'amendement constitutionnel garantit la préservation de la ressource

Publié le : dimanche, 11 octobre 2020 13:05   Lu : 71 fois
Eau: le projet d'amendement constitutionnel garantit la préservation de la ressource

CHLEF- Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki a souligné, samedi à Chlef, que le projet d'amendement de la Constitution soumis à référendum le 1er novembre prochain "garantit la préservation de la ressource en eau et l’alimentation du citoyen en eau potable".

"Le projet d'amendement de la Constitution prévoit, pour la première fois, des articles qui permettent la préservation de la ressource en eau au profit des générations futures et une alimentation du citoyen en eau potable", a déclaré le ministre à la presse en marge d’une visite de travail et d’inspection à Chlef.

Ces garanties, que prévoit le projet d'amendement de la Constitution, sont contenues dans les articles 21 et 63, a-t-il précisé, soulignant "la nécessité d’œuvrer à l’amélioration du service public, notamment à la faveur des programmes et du budget consacrés par l’Etat à cet effet".

Mettant l’accent sur la prise en charge des préoccupations des populations des zones d’ombre, notamment en ce qui concerne l’alimentation en eau potable, M. Berraki a précisé que la wilaya de Chlef compte 300 zones d’ombre qui ont bénéficié, dans le cadre de plusieurs programmes, de 60

projets d’assainissement et de 146 projets d’alimentation en eau potable et d’amélioration des conditions de vie de la population locale qui seront réceptionnés avant la fin de l’année en cours.

Le ministre a fait savoir que son département finance des projets importants d’une valeur de 450 millions de da pour alimenter les habitants des communes de Sendjas (25 km au sud de Chlef) et Breira (71 km au nord de Chlef) en eau potable durant les prochains mois.

Outre l’inspection d’une série de projets et l’inauguration du projet d’alimentation des régions rurales de la commune d’Oum Drou en eau potable, le ministre a visité la station de transfert d’eau potable relevant de la station de dessalement de Ténès et Beni Haoua.

Eau: le projet d'amendement constitutionnel garantit la préservation de la ressource
  Publié le : dimanche, 11 octobre 2020 13:05     Catégorie : Economie     Lu : 71 foi (s)   Partagez