La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE

Publié le : mercredi, 23 septembre 2020 15:18   Lu : 283 fois
La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE

ALGER- La Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC) soutient la révision de l'accord commercial entre l'Algérie et l'Union européenne (UE), estimant que les termes de ce partenariat doivent être remis sur la table des négociations, a indiqué mercredi à Alger le président de la CAPC, Sami Agli.

Animant une conférence de presse, le même responsable a fait savoir que cet accord entre l'Algérie et l'UE doit être renégocié "de manière équilibrée dans un cadre gagnant-gagnant", estimant que cet accord dans l'état actuel ne préserve pas les intérêts économiques du pays, notamment au vu du déséquilibre des échanges commerciaux entre les deux partenaires économiques.

"Il doit être rediscuté pour préserver les intérêts de l'Algérie comme le font l'ensemble des pays", a-t-il tranché.

Par ailleurs, M. Agli a soutenu la volonté du président de la République d'aller vers un nouveau modèle économique basé notamment sur le soutien de l'investissement et des start-up, le développement de la production et de la transformation agricole ainsi que la mise en place d'une industrie forte, estimant "qu'aller vers ce nouveau modèle est une nécessité et non un choix".

 "La réalité économique impose de nouveaux reflexes et de nouvelles stratégies", a-t-il fait observer, saluant que "le cap ait été donné au niveau politique pour cette nouvelle stratégie de relance économique".

Faisant part de son optimisme quant aux orientations du gouvernement pour la relance économique du pays, M. Agli a souligné le potentiel de différents secteurs économiques nationaux générateurs de richesses tels que l'agriculture et l'économie du savoir, "avec l'appui d'un accompagnement concret".

Interrogé sur l'évaluation de l'impact de la crise sanitaire sur l'emploi et les finances des entreprises, le président de la CAPC n'a pas évoqué de chiffres citant les secteurs les plus impactés, notamment le BTPH, les services et les PME-TPE.


Lire aussi: Relance économique: le patronat exprime son adhésion aux décisions annoncées


Concernant les réformes nécessaires à la relance de l'économie nationale notamment à partir de la période post-Covid19, M. Agli a souligné la nécessité de maintenir une stabilité juridique au profit des opérateurs économiques locaux et des investisseurs étrangers.

A ce sujet, et afin de donner une vision détaillée de l'organisation patronale concernant les défis de l'économie nationale, "la CAPC prépare un livre blanc de l’économie nationale qui sera dévoilé d’ici quelques semaines".

Concernant le plan d'action de la CAPC, M. Agli a relevé l'intérêt de travailler en adéquation avec les évolutions mondiales et de s'adapter au contexte imposé par la crise sanitaire actuelle.De plus, l'organisation patronale compte lancer prochainement un fonds d’investissement au profit de l’économie du savoir, a annoncé M. Agli.

La CAPC salue la volonté de l'Etat de réviser l'accord commercial Algérie-UE
  Publié le : mercredi, 23 septembre 2020 15:18     Catégorie : Economie     Lu : 283 foi (s)   Partagez