Développer les infrastructures logistiques nécessaires aux projets miniers

Publié le : mercredi, 19 août 2020 19:48   Lu : 0 fois
Développer les infrastructures logistiques nécessaires aux projets miniers

ALGER - Le développement des infrastructures logistiques nécessaires aux projets miniers, en collaboration avec les secteurs concernés, a été parmi les principales recommandations d’un atelier, consacré au développement minier, organisé dans le cadre de la conférence nationale sur la relance économique.

Les participants à cet atelier, présidé par le ministre des mines, Mohamed Arkab, et organisé dans le cadre d’une série d’ateliers tenus dans le cadre de la conférence nationale sur "le plan de relance pour une économie nouvelle", ont appelé au développement des infrastructures logistiques nécessaires aux projets miniers en collaboration avec les ministères de l’Energie, des Ressources en eau, les Travaux publics et le transport.

Selon le rapport final de cet atelier, lu mercredi à la fin des travaux de la Conférence étalée sur deux jours, il a été également recommandé de libérer l’espace économique et relancer le secteur minier national public et privé, ainsi que la refonte du cadre juridique minier et sa vulgarisation.

Etablir la liste des minéraux stratégiques et développer les sites identifiés, développer l’infrastructure géologique et géophysique et la chaine de valeur minière, en collaboration avec les universitaires, les opérateurs et les experts, étaient également parmi les plus importantes recommandations de l’atelier.


Lire aussi: Mines: plaidoyer pour une nouvelle dynamique


Les experts ont aussi appelé à élaborer un plan minéral à court terme, comportant diagnostic, programme d’exploration et plan de développement à l’horizon 2035, en collaboration avec les compétences nationales, notamment les universités et centres de recherches.

Ils ont également proposé la reprise et l’actualisation de toutes les études techniques et économiques en rapport avec le secteur minier, le regroupement des archives minières nationales et les mettre à la disposition des institutions minières.

L’atelier a aussi souligné la nécessité de l’optimisation des installations existantes, la mutualisation de tous les moyens techniques, d’analyse, de traitement et d’enrichissement miniers, ainsi que la numérisation et la digitalisation des données géologiques et minières.

Il a été aussi appelé à l’initiation des programmes de formation adaptés au secteur minier en collaboration entre les institutions en charge de la formation dans les mines, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et celui de la Formation Professionnelle.

Développer les infrastructures logistiques nécessaires aux projets miniers
  Publié le : mercredi, 19 août 2020 19:48     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez