Données pétrolières : l’Opep organise un atelier spécial sur les sources secondaires

Publié le : samedi, 11 juillet 2020 18:25
Données pétrolières : l’Opep organise un atelier spécial sur les sources  secondaires

ALGER- Le Secrétariat de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a organisé un atelier technique avec des experts de l'industrie de certaines agences qui fournissent des données de sources secondaires à l'Opep, a indiqué samedi l’Organisation.

Organisé en fin de la semaine par vidéoconférence, cet échange visait à "partager des idées et des points de vues entre les parties prenantes sur les développements actuels du marché pétrolier", a précisé la même source dans un communiqué publié sur son site web.

L'atelier a réuni le SG de l’Organisation, Mohammad Sanusi Barkindo et une équipe du Secrétariat, ainsi que des représentants de plusieurs agences de données, à savoir, l'AIE , Platts, l'EIE, Argus Media, Intelligence énergétique et IHS Markit. Des délégués de 23 pays de la Déclaration de coopération se sont également joints à l'atelier.

La rencontre a fourni "une plate-forme à travers laquelle les points de vue sur l'amélioration de la qualité et de la transparence des données peuvent être encore renforcés et améliorés parmi les acteurs du secteur de  l'énergie’’, selon le communiqué de l’Opep.

A cette occasion, le SG de l’Opep a souligné l'importance de données fiables et précises en déclarant : "les données sont le moteur de nos recherches et analyses, qui à leur tour contribuent à façonner les politiques et les décisions opérationnelles".

Il a ajouté, dans ce cadre que "la fourniture de données dans l'industrie pétrolière a toujours été la clé, remontant même aux premiers jours de l'industrie".


Lire aussi: Les perspectives d’évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées


M.Barkindo a rappelé que les décisions officielles de l'OPEP concernant l'utilisation de sources secondaires par le Secrétariat ont été prises en mai 1981, lors de la 60e réunion de la Conférence de l'OPEP et mars 1998 à la 104e réunion de la Conférence de l'OPEP.

Une autre décision marquante de décembre 2019 a vu des sources secondaires également utilisées pour surveiller les ajustements de la production par les non-participants à la Déclaration de coopération de l'OPEP, a-t-il également noté.Ces décisions soutiennent les principes fondamentaux de crédibilité, d’intégrité et de transparence de l’Organisation, ajoute le communiqué.

M.Barkindo a également souligné le rôle important que des données fiables pour aider à restaurer la stabilité du marché pétrolier grâce aux récentes décisions convenues par les participants à la Déclaration de coopération.

"Ce que nous savons maintenant, c'est que si nous n'avions pas agi de manière aussi déterminée et décisive, le marché aurait dû faire face à une situation très périlleuse", a -t-il estimé.

"La qualité des données est essentielle à nos nobles efforts pour atteindre une grande précision dans nos rapports et contribue à une meilleure compréhension des fondamentaux du marché. En fin de compte, cela soutient non seulement les objectifs de l'OPEP et de l'OPEP +, mais ceux de l'ensemble de notre industrie, qui sont à leur tour si essentiels à l'économie mondiale", a conclu le Sg de l’Opep .

Données pétrolières : l’Opep organise un atelier spécial sur les sources secondaires
  Publié le : samedi, 11 juillet 2020 18:25     Catégorie : Economie     Lu : 14 foi (s)   Partagez