Les perspectives d’évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées

Publié le : mardi, 07 juillet 2020 08:00   Lu : 14 fois
Les perspectives d’évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées

ALGER - Le ministre de l'Energie et président de la Conférence de l'Opep , Abdelmadjid Attar a évoqué lundi avec le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, Mohammad Barkindo, les perspectives d’évolution du marché pétrolier à court terme, a indiqué lundi un communiqué du ministère.

"Le ministre de l’Energie et président de la Conférence de l’OPEP, M. Abdelmajid Attar, a tenu ce lundi 6 juillet 2020, une réunion de travail par vidéo-conférence avec le Sg de l’OPEP, M. Mohammad Sanuci Barkindo, portant sur les développements récents du marché pétrolier international ainsi que sur ses perspectives d’évolution à court terme", a précisé la même source.

A cette occasion, M. Attar s’est félicité de la mise en œuvre de l’Accord adopté par les pays de la Déclaration de Coopération les 9 et 12 avril 2020 et de l’adoption du mécanisme de compensation le 06 juin par la réunion ministérielle OPEP et non-OPEP.

"Le respect des engagements de baisse de la production par l’ensemble des pays signataires de l’Accord permettra de restaurer progressivement la stabilité et l’équilibre du marché pétrolier international", a ajouté le communiqué. Le ministre de l’Energie s’est dit également "confiant dans la volonté des pays signataires de la Déclaration de Coopération à respecter pleinement leurs engagements de baisse de la production".

En outre, M. Attar s’est dit fier des réalisations de l'Opep qui s’apprête à célébrer son 60e anniversaire dans quelques semaines, soulignant à ce propos, que l'Organisation avait toujours oeuvré dans l’intérêt des pays producteurs, de l’industrie pétrolière et de l’économie mondiale dans son ensemble.

Pour rappel, plusieurs décisions ont été adoptées à l'unanimité lors de la 179ème réunion de la Conférence ministérielle de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de la 11ème réunion ministérielle des pays de l'Opep + tenues en juin dernier, visant à assurer la stabilité des cours de l'or noir et permettre d'absorber les surplus disponibles encore sur le marché.

Il s'agit notamment de la réduction de la production pétrolière de l'ordre de 9.7 millions de barils par jour (mb/j) durant le mois de juin 2020, d'une baisse de 9,6 mb/j durant juillet 2020 ainsi que d'une coupe de 7,7 mb/j du devant intervenir du 1er août à fin décembre 2020.

Il avait été aussi convenu de réduire la production de 5,8 mb/j du 1er janvier 2021 à avril 2022.

Les pays participants avaient également décidé d'adopter le mécanisme de la compensation pour les pays qui n’ont pas pu atteindre pleinement la conformité en mai et juin de l'accord du 12 avril dernier.

Les pays concernés ont été invités à rattraper les écarts en juillet, août et septembre 2020.

Les perspectives d’évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées
  Publié le : mardi, 07 juillet 2020 08:00     Catégorie : Economie     Lu : 14 foi (s)   Partagez