Mise en valeur des terres dans le Sud et les Hauts-plateaux : une nouvelle loi en préparation

Publié le : mardi, 16 juin 2020 15:41   Lu : 45 fois
Mise en valeur des terres dans le Sud et les Hauts-plateaux : une nouvelle loi en préparation

ALGER- Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari, a présidé, en compagnie du ministre délégué chargé de l'agriculture saharienne et des montagnes, Foued Chehat, une réunion consacrée à l'examen et au débat de nouveaux textes législatifs et juridiques relatifs au foncier agricole, dont un projet de décret exécutif portant mise en valeur des terres dans le Sud et les Hauts-plateaux, indique un communiqué du ministère.

Lors de cette réunion, tenue lundi (hier) en présence des cadres du secteur, des directeurs d'instituts techniques et experts, M. Omari a souligné l'impératif d'accélérer l'élaboration et l'actualisation de textes législatifs relatifs au foncier agricole pour encourager l'investissement et lever les obstacles qui entravent les investisseurs dans ce domaine, a précisé la même source.

Le ministre a donné également des orientations pour accélérer la préparation des dispositions et textes d'application qui devront accompagner la création de l'Office national pour le développement de l'agriculture saharienne, particulièrement les cahiers de charge de l'exploitation durable des terres et des eaux.

Par ailleurs, le ministre de l'Agriculture a reçu, lundi, le président de l'Organisation nationale des entreprises et de l'artisanat, Mustapha Rubaine qui était accompagné d'un groupe de jeunes investisseurs dans le secteur agricole, ajoute la même source.


Lire aussi Agriculture et Micro-entreprise : un programme d'action pour soutenir les projets des jeunes et de la femmes rurale


Un projet d'investissement "prometteur" dans la filière du lait dans la wilaya de Médéa a été présenté à cette occasion. Ce projet est à même de contribuer à augmenter la production nationale et à réduire les importations de ce produit de base.

Soulignant le soutien de l’Etat à de tels projets, le ministre a instruit les directeurs centraux de suivre ces jeunes en veillant à la levée des entraves bureaucratiques qu’ils rencontrent sur le terrain et en leur offrant l’accompagnement techniques afin de garantir la réussite de leurs projets, a ajouté le communiqué du ministère.

Par ailleurs, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural a reçu le président de la Chambre de l’agriculture de la willaya de Tizi Ouzou, qui été accompagné de nombre d’éleveurs bovins et d’investisseurs dans les aliments de bétails ainsi que le prometteur d’un projet de start-up dans la branche aviculture.

Lors de cette rencontre M. Omari a pris note des préoccupations des professionnels axées essentiellement sur le soutien aux activités d’élevage de veaux et de production d’aliments destinés aux vaches laitières.

Le ministre a rassuré ses interlocuteurs quant au soutien de l’Etat à la production nationale, notamment après les décisions du Président de la République sur l’interdiction de l’importation des produits disponibles au niveau national de nature à encourager les producteurs nationaux.

Après avoir pris connaissance du projet d’une start-up d’un jeune diplômé universitaire qui a développé un prototype d’incubateur innovant, le ministre a donné des instructions pour l’accompagnement de cet ingénieur dans la réalisation de son projet visant à préserver la race locale de poules à travers la création de cet incubateur, qui peut profiter aux jeunes et à la femme rurale.

Mise en valeur des terres dans le Sud et les Hauts-plateaux : une nouvelle loi en préparation
  Publié le : mardi, 16 juin 2020 15:41     Catégorie : Economie     Lu : 45 foi (s)   Partagez