La production et les stocks des céréales aident à protéger les marchés alimentaires

Publié le : jeudi, 02 avril 2020 17:40   Lu : 118 fois
La production et les stocks des céréales aident à protéger les marchés alimentaires

ALGER - La production mondiale de blé prévue pour 2020, en plus des stocks relativement amples, devrait aider à protéger les marchés alimentaires pendant la tempête provoquée par le coronavirus, a indiqué jeudi à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation (FAO).

"Les prévisions de la FAO pour la production mondiale de blé pour 2020 demeurent inchangées par rapport au mois dernier, lui faisant atteindre le niveau quasi record de l'année dernière, qui associé à des stocks relativement amples, devrait aider à protéger les marchés alimentaires pendant la tempête provoquée par le coronavirus", a précisé la FAO dans son bulletin sur l'offre et la demande de céréales.

L’Organisation a revu à la hausse ses estimations concernant la production mondiale de céréales en 2019 pour lui faire atteindre 2.721 millions de tonnes, soit une hausse de 2,4 % depuis 2018.

Les estimations de la FAO pour 2019 indiquent maintenant 1.445 millions de tonnes pour les céréales secondaires, 763 millions de tonnes pour le blé et 512 millions de tonnes pour le riz.

Selon la FAO, si des perturbations spécifiques et principalement dues à des problèmes logistiques, posent des problèmes aux chaines d'approvisionnement alimentaire sur certains marchés, leur durée et leur intensité pourraient surtout avoir des répercussions importantes sur les marchés alimentaires mondiaux.

Les prévisions de la FAO pour la production mondiale de blé pour 2020 demeurent inchangées depuis le mois dernier avec 763 millions de tonnes et des baisses de production attendues dans l'Union européenne, en Ukraine et aux Etats-Unis qui seront cependant compensées par des gains de productions prévus en Russie, en Inde et aux Pakistan, bien que les invasions de criquets pèlerins dans les deux derniers pays cités pourraient freiner cette hausse.


Lire aussi: Céréales: 1 md usd économisé grâce à la hausse de la production nationale en 2018/2019


Pour le maïs, la principale céréale secondaire, des récoltes exceptionnelles sont attendues au Brésil et en Argentine et la production de maïs en Afrique du Sud devrait pouvoir se relancer suite à la vague de sécheresse de l'année dernière, selon le document de la FAO.

Ailleurs, les décisions d'ensemencement pourraient se voir influencer par une baisse des prix mondiaux du maïs, ajoute la même source.

S’agissant l'utilisation mondiale de céréales pour la saison 2019/2020, les prévisions de la FAO ont légèrement été revues à la hausse pour lui faire atteindre 2.722 millions de tonnes, soit une hausse de 1,2 % sur l'année.

"Les stocks mondiaux de céréales à l'issue de la saison 2020 devraient baisser de 8 millions de tonnes par rapport à leurs niveaux d'ouverture, faisant également baisser le ratio mondial stock-utilisation de céréales pour lui faire atteindre 30,7 %, un niveau toujours considéré comme acceptable", avance l’Organisation onusienne.

Enfin, elle estime que le commerce mondial de céréales devrait augmenter de 2,3 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 420 millions de tonnes.

La production et les stocks des céréales aident à protéger les marchés alimentaires
  Publié le : jeudi, 02 avril 2020 17:40     Catégorie : Economie     Lu : 118 foi (s)   Partagez