Commerce-contrôle: augmenter le nombre de laboratoires agréés dans les secteurs sensibles

Publié le : mardi, 10 mars 2020 08:43   Lu : 99 fois
Commerce-contrôle: augmenter le nombre de laboratoires agréés dans les secteurs sensibles

ALGER - Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a souligné lundi à Alger l'impératif d'augmenter le nombre des laboratoires agréés dans les différents secteurs sensibles afin de contrôler les produits importés et encourager l'exportation, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Lors d'une réunion avec le directeur général (DG) de l'Organisme algérien d'accréditation (ALGERAC), Noureddine Boudissa, le ministre a fait savoir que son département avait procédé, en coordination avec d'autres secteurs, à la révision de certains textes de loi en vigueur, mettant l'accent sur la nécessité de reconsidérer les laboratoires publics, sans exclure bien entendu le secteur privé, afin d'augmenter le nombre des laboratoires agréés dans les différents secteurs sensibles, permettre le contrôle des produits importés et encourager l'exportation.


Lire aussi: Augmenter les exportations hors hydrocarbures, l'un des défis majeurs du quinquennat


Réaffirmant sa détermination à renforcer le contrôle dans l'agroalimentaire via le recours aux laboratoires d'autres secteurs, M. Rezig a souligné l'importance de créer l'Agence nationale de la santé alimentaire dans les plus brefs délais qui aura pour mission la protection du consommateur et la vérification de la qualité du produit local et importé conformément aux règles internationales d'hygiène.

Lors de cette réunion, M. Boudissa a présenté un exposé sur ALGERAC et la situation réglementaire des laboratoires agréés, abordant également la stratégie de l'organisme dans le développement de la série des laboratoires selon les standards internationaux.

Commerce-contrôle: augmenter le nombre de laboratoires agréés dans les secteurs sensibles
  Publié le : mardi, 10 mars 2020 08:43     Catégorie : Economie     Lu : 99 foi (s)   Partagez