Raffinerie d'Alger: augmentation des capacités à 3,6 millions de tonnes/an

Publié le : lundi, 24 février 2020 15:19   Lu : 213 fois
Raffinerie d'Alger: augmentation des capacités à 3,6 millions de tonnes/an

ALGER- Les capacités annuelles de la raffinerie d'Alger dont les unités de productions ont été mises en service lundi, ont augmenté pour atteindre 3,645 millions de tonnes contre 2,7 millions de tonnes il y a un an.

Ainsi, les capacités de production du gasoil ont passé 665.280 tonnes/ an début 2019 à 1.186.268 tonnes, selon les chiffres avancés lors de la cérémonie d'inauguration des nouvelles installations de la raffinerie, en présence du Premier ministre Abdelaziz Djerad.

Les capacités de production du Gaz de pétrole liquéfié (GPL) ont triplé pour atteindre 269.000 tonnes/an contre 79.110 tonnes avant la réhabilitation de cette raffinerie située à Sidi Arcine à Baraki.

Quant aux essences super et normale, la raffinerie a mis fin à la production de ces deux types de carburant pour les remplacer par l'essence sans plomb avec une capacité de 1.300.000 tonnes.

La raffinerie a également augmenté ces capacités de production du kéro-jet à 620.741 tonnes contre 435.240 tonnes, selon les mêmes données.

La mise en service de cette raffinerie permettra notamment l'augmentation de la capacité de traitement de pétrole brut algérien, et d'accroissement de la production de carburants, tout en adaptant l'outil de production aux normes qualitatives (Euro V), normes de sécurité industrielles et normes environnementales. 


Lire aussi: Raffinerie d'Alger: mise en service des unités de production


Après plus de deux ans de travaux de réhabilitation menés par le groupe chinois China petrolum Engineering and Construction (CPECC), la raffinerie d'Alger a été réceptionnée en février 2019 avant d'entamer la mise en service progressive des différentes installations.

En mai 2019, la raffinerie a connu la mise en service de ses unités "utilités", celles de traitement des effluents, de stockage, de distillation atmosphérique, et de traitement et séparation des GPL.

Entre novembre 2019 et février 2020, la raffinerie a procédé à l'installation de son MS Block pour la production des composants destinés à la fabrication des essences (hydrotraitement naphta, reforming CCR, isomérisation) ainsi que son RFCC Block pour le craquage catalytique (traitement des GPL associés, traitement des eaux acides, régénération des amines, récupération du soufre).

La raffinerie s'est dotée également d'une salle de contrôle centralisée (CCR) pour la gestion numérique des différentes unités de production et leur sécurité, et d'un nouveau laboratoire pour le contrôle de conformité des produits.

Lors de sa visite à ses nouvelles installations, le Premier ministre a qualifié la raffinerie réhabilitée de "véritable acquis" qui permet de valoriser les ressources algériennes en hydrocarbures.

Il a aussi appelé à l'intégration des énergies renouvelables pour satisfaire les besoins des unités en matière d'électricité avec des sources non polluantes.

"Cette raffinerie doit être un exemple qui poussera les autres usines du pays à utiliser davantage les énergies de sources renouvelables pour mieux réussir notre transition énergétique", a-t-il indiqué.

La mise en service des nouvelles installations de la raffinerie d'Alger, qui coïncide avec le double anniversaire de la nationalisation des hydrocarbures et la création de l'UGTA, a été également l'occasion pour M.Djerad de souligner l'importance de la ressource humaine et de la jeunesse notamment dans l'édification de la "nouvelle Algérie".

"Le travail est le fondement du développement. La ressource humaine est notre véritable richesse. Je suis confiant qu'une nouvelle Algérie sera construite grâce à la mobilisation de tous ses enfants", a-t-il noté.

Evoquant le partenariat avec les Chinois dans le cadre du projet de la réhabilitation de la raffinerie d'Alger, le Premier ministre a mis en exergue le rôle important de la mise en place d'une "coopération équilibrée et rationnelle qui protège la souveraineté et l'économie nationale" dans le renforcement des relations entre l'Algérie et ses partenaires.

M.Djerad s'est déplacé par la suite à Hassi Messaoud (wilaya de Ouargla) notamment pour l'inauguration du complexe "ZCINA" et ses différentes installations.

Il s'agira également pour le Premier ministre d'honorer des équipes, au niveau de la base "Irara" de Sonatrach, ayant contribué à l'extinction d'un feu au niveau d'un puits de réinjection de gaz, survenu janvier dernier.

Media

Raffinerie d'Alger: augmentation des capacités à 3,6 millions de tonnes/an
  Publié le : lundi, 24 février 2020 15:19     Catégorie : Economie     Lu : 213 foi (s)   Partagez