Pêche et aquaculture: démarche de coopération entre professionnels algériens et français

Publié le : lundi, 24 février 2020 10:23
Pêche et aquaculture: démarche de coopération entre professionnels algériens et français

ALGER - Des professionnels de la pêche et de l’aquaculture algériens et français ont convenu dimanche à Alger de collaborer pour saisir les opportunités de développement et d’investissement dans le secteur halieutique en Algérie.

A cet effet, une cinquantaine de professionnels et experts du secteur de la pêche et d’aquaculture des deux pays ont évoqué, lors d’une rencontre organisée par la Chambre de commerce et d’industrie algéro-française, les opportunités d’investissement et de partenariat en Algérie.

Une lettre d’intention a été signée, à cette occasion, entre la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture " CAPA" et le Comité régional de la pêche et des élevages marins de la région Pays de la Loire "COREPEM".

Cette démarche visait, selon ses initiateurs, à identifier les initiatives de collaboration permettant de favoriser le partage d’expertises, de la formation, de l’accompagnement dans le développement des filières liées aux activités marines.

Le directeur général de la CAPA, Hakim Lazar, a déclaré que la démarche avait  pour objectif principal de "promouvoir" l’échange d’expérience et du savoir-faire, en plus d’"identifier les opportunités d’investissement  dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture".

Des projets pilotes de partenariat, a-t-il noté, pourraient être envisagés entre les deux parties  dans le cade de cette démarche.


Lire aussi: Une forte volonté en Algérie pour développer le secteur de la pêche et de l’aquaculture


M. Lazar a rappelé que la stratégie du secteur visait à doubler la production annuelle à moyen terme pour atteindre 200.000 tonnes et ce à travers le partenariat et l’investissement, tout en préservant la ressource marine.

De son coté, le président du COREPEM, José Jouneau, a affirmé que cette feuille de route prévoit, dans un premier temps, "la création d’un groupe de travail en vue de mettre en contact les professionnels des deux organisations" pour dégager des visions susceptibles de créer du business.

La formation, le partage d’idées et d’expertises sont d’autres objectifs assignés à ce projet de coopération entre la CAPA et le COREPEM qui compte "1500 pécheurs professionnels", précise encore son président.

Présent à cette rencontre, le président de la Chambre de Commerce et d’industrie algéro-française, Michel Bisac, a qualifié  d’"importante" cette démarche entre professionnels algériens et français, soulignant que "le comité des pécheurs de la région pays de la Loire apportera son expérience au développement du secteur en Algérie".

Le rôle de la Chambre est de "mettre en relation deux entités capables de coopérer dans un cadre gagnant-gagnant", a-t-il conclu.

Pêche et aquaculture: démarche de coopération entre professionnels algériens et français
  Publié le : lundi, 24 février 2020 10:23     Catégorie : Economie     Lu : 18 foi (s)   Partagez