Print this page

Filière boisson: les préoccupations des industriels passés en revue

Publié le : dimanche, 23 février 2020 08:24
  • Partagez
Filière boisson: les préoccupations des industriels passés en revue

ALGER - Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a reçu samedi à Alger le président de l'Association des producteurs algériens de boissons (APAB), Ali Hamani, avec lequel il a passé en revue les préoccupations des professionnels ainsi que l'état de cette filière industrielle, a indiqué un communiqué du ministère.

La rencontre, qui a eu lieu en présence du ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Aïssa Bekkai, s'inscrit dans le cadre des orientations données par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune au ministre du Commerce lors de la rencontre Gouvernement-walis, s'articulant essentiellement autour de la nécessité de rationnaliser les importations de concentrés de jus qui se font au détriment de la production nationale (jus et agrumes).

Le ministre a écouté, dans ce cadre, un exposé présenté par le président de l'APAB sur la production, les taux d'intégration et les obstacles auxquels se heurtent les opérateurs économiques de cette filière, ajoute le communiqué.


Lire aussi: Oran: le fruit de l’argousier revient en force sur les étals


A cette occasion, M. Rezig a affirmé que l'encouragement du produit local était une priorité dans le programme du gouvernement et l'un des piliers essentiels du ministère du Commerce actuellement, soulignant que "l'augmentation des taux d'intégration du produit local est une nécessité devant être concrétisée selon les exigences du marché et les normes internationales de qualité avec la focalisation, en premier lieu, sur les matières premières produites localement.

Après avoir relevé "la disponibilité du gouvernement à fournir toutes les facilitations nécessaires aux investisseurs souhaitant se lancer dans les industries manufacturières pour réduire la facture d'importation", le ministre du Commerce a instruit les cadres du secteur à la nécessité d'œuvrer rapidement, avec le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, en vue de fixer les saisons de récolte de légumes et de fruits à l'effet d'interdire leur importation durant ces saisons, comme c'est le cas dans tous les pays du monde".

M. Rezig a par ailleurs appelé le président de l'APAB à une deuxième réunion urgente avec les adhérents de l'association et les acteurs de cette filière et des secteurs concernés en vue de fixer définitivement la liste des produits non nécessaires à l'importation avec l'implication de tous les professionnels, a conclu la même source.

Filière boisson: les préoccupations des industriels passés en revue
  Publié le : dimanche, 23 février 2020 08:24     Catégorie : Economie     Lu : 1 foi (s)   Partagez