Plaidoyer pour la création de banques islamiques

Publié le : jeudi, 20 février 2020 10:13   Lu : 66 fois
Plaidoyer pour la création de banques islamiques

TIPAZA- Les travaux du colloque international sur l'avenir de la finance islamique en Algérie, clôturés mercredi à l'université de Tipaza, ont été sanctionnés par une série de recommandations, appelant à la création d'établissements bancaires islamiques.

Les participants à ce colloque, organisé durant deux jours sous le thème "L'avenir de la finance islamique à la lumière des développements contemporains en Algérie", ont préconisé l'accélération de la promulgation de lois relatives à la création de banques islamiques, de compagnies d'assurance tontine et d'un marché de titres financiers islamiques, outre des lois facilitant l'émergence de marchés financiers contribuant à la gestion de la liquidité entre banques islamiques ainsi que des opportunités d'investissement pour les compagnies d'assurance tontine et autres.

Ils ont appelé les autorités publiques à mettre en place une stratégie globale pour la domiciliation de la finance islamique en Algérie, déterminant la vision, les missions et les objectifs suivant un calendrier défini tout en oeuvrant à développer une infrastructure de finance islamique.

Dans son allocution de clôture, le recteur de l'université de Tipaza,Yakhlef Athmane a réitéré l'engagement de l'administration de son université à soumettre les recommandations du colloque aux hautes autorités, eu regard "à la volonté politique aujourd'hui d'encourager la finance islamique en Algérie".

Il a fait état, dans le même contexte, de la disposition de l'université à encourager toutes les initiatives et les manifestations scientifiques à même d'apporter une plus value à la société et à l'économie, dans le cadre de la politique d'ouverture sur son environnement et son interaction avec les développements économiques du pays.


Lire aussi: Messaitfa: l'avenir des banques islamiques en Algérie "pionnier et prometteur" ...


Les travaux du colloque international sur l'avenir de la finance islamique en Algérie ont vu la participation d'une pléiade de docteurs et chercheurs de 13 pays, qui ont présenté plusieurs communications.

Pour rappel, le ministre délégué chargé des Statistiques et de la Prospective Bachir Messaitfa avait affirmé, mardi à Tipasa, que l'avenir des banques islamiques en Algérie "est pionnier et prometteur", relevant la forte volonté politique des hautes autorités de développer ce domaine.

"Le Plan d'action du gouvernement adopté récemment par les deux chambres du Parlement comporte, pour la première fois dans l'Histoire de l'Algérie,un chapitre complet consacré à la finance islamique représentant la vision du gouvernement à +l’horizon 2035+", avait déclaré le ministre délégué.

 

 

Plaidoyer pour la création de banques islamiques
  Publié le : jeudi, 20 février 2020 10:13     Catégorie : Economie     Lu : 66 foi (s)   Partagez