Un fichier du produit national fin prêt dans six mois

Publié le : lundi, 17 février 2020 19:15   Lu : 41 fois
Un fichier du produit national fin prêt dans six mois

ALGER - Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a affirmé, lundi à Alger, qu'un fichier du produit national était en cours d'élaboration par son département et sera fin prêt dans six mois.

Intervenant à la presse en marge de la clôture de la rencontre Gouvernement-Walis, M. Rezig a souligné que son ministère s'attelait actuellement à la collecte d'informations, à travers les différentes wilayas sur les produits fabriqués localement pour obtenir des précisions sur les quantités produites et l'identité des producteurs.

Le fichier en cours d'élaboration permettra de protéger le produit national en ce sens où toute marchandise produite localement sera interdite à l'importation ou impliquera l'imposition de taxes supplémentaires, a-t-il soutenu.


Lire aussi: Industrie: révision des textes réglementaires encadrant le dispositif CKD


Et d'ajouter: "grâce à ce fichier nous n'importerons que les produits en manque sur le marché, ce qui nous permettra de réduire la facture des importations sans pour autant perturber l'approvisionnement du marché, en sus de lutter contre le phénomène de la surfacturation".

Le ministre a annoncé, en outre, la tenue prochaine d'une série de rencontres ministérielles avec des opérateurs dans le domaine de l'industrie agroalimentaire, y compris dans la fabrication de jus pour débattre du cahier des charges à la faveur duquel ils s'engageront à augmenter le taux d'intégration nationale.

"On reprochait aux usines de montage CKD/SKD un faible taux d'intégration, mais nous constatons aujourd'hui que le taux est très faible aussi pour l'industrie agroalimentaire", a-t-il fait savoir, ajoutant que les opérateurs activant dans ce domaine seront appelés à réaliser un taux minimum de 40%".

 

Des soldes et des marchés spéciaux pour le mois de Ramadhan

 

Pour ce qui est des préparatifs en cours pour le mois sacré de Ramadhan, M. Rezig a annoncé que le ministère du commerce autorisera, à titre exceptionnel, "les soldes", durant ce mois sacré, de plusieurs produits notamment l'habillement, les chaussures, les appareils électroménagers et la vaisselle.

M. Rezig a annoncé, par ailleurs, "des ventes promotionnelles" des légumes et fruits et des produits alimentaires à des prix raisonnables.

Le ministère s'attelle à l'organisation de foires pour la vente des produits locaux, ouvertes aux différents commerçants.

"Il est envisageable de recourir à la limitation des marges de bénéfices pour certains produits de large consommation en coordination avec le ministère de l'agriculture", a ajouté le ministre.


Lire aussi: Commerce:  réguler le marché et faire face aux intermédiaires


Concernant le lait, M. Rezig a fait état de la constitution d'un dossier qui sera soumis au gouvernement sur les dysfonctionnements enregistrés en matière de distribution des sachets de lait subventionné.

Selon le ministre, 70 % des dysfonctionnements sont dus au détournement de la poudre de lait destinée à la vente, par les laiteries, vers la fabrication d'autres produits laitiers.

"Quelques mois auparavant, le ministère ne disposait pas d'informations détaillées sur les réseaux de distribution du lait subventionné, mais maintenant nous maitrisons totalement le circuit de distribution et à l'issue d'enquêtes, il s'est avéré que plusieurs laiteries privées et publiques sont impliquées dans le détournement de la poudre du lait destinée à la vente et ce à des fins commerciales", a précisé le ministre.

Le ministre a menacé les laiteries concernées de fermeture, si elles "ne respectent pas les lois de la République", d'autant plus que l'Etat dépense près de 34 milliards de DA/an pour subventionner le lait.

Media

Un fichier du produit national fin prêt dans six mois
  Publié le : lundi, 17 février 2020 19:15     Catégorie : Economie     Lu : 41 foi (s)   Partagez