Plan d'action du Gouvernement: une approche économique "réaliste" préconisée   

Publié le : lundi, 17 février 2020 12:40   Lu : 23 fois
Plan d'action du Gouvernement: une approche économique "réaliste" préconisée   

ALGER-Les présidents des Groupes parlementaires du Conseil de la nation ont préconisé, dimanche à Alger, l'adoption d'une approche économique réaliste permettant au pays de rattraper son retard et d'éviter les crises résultant des difficultés financières.

Les présidents des Groupes parlementaires ont mis l'accent sur l'importance d'adopter une approche raisonnable et réaliste permettant la réalisation des objectifs escomptés par le Plan d'action du Gouvernement, et qui sera basée sur de nouveaux modèles valorisant le travail et levant les différents obstacles ayant entravés les programmes précédents.

Evoquant les acquis réalisés les années précédentes, les présidents de ces Groupes ont estimé que le pays a connu des progrès dans nombre de domaines en dépit des difficultés rencontrées concernant plusieurs grands projets et des affaires de corruption révélées.

Le président du groupe parlementaire du Rassemblement national démocratique (RND), Ali Djerbaa, a mis en avant, dans ce sens sur l'impératif de veiller à l'application du système fiscal de manière équitable et de garantir la stabilité de ses lois en adoptant la transparence fiscale, plaidant pour le développement des mécanismes de contrôle et de réforme fiscale, en focalisant sur les développements humain et durable.

De son côté, le président du Groupe parlementaire du Tiers présidentiel El Hachemi Djiar a souligné que l'adoption d'une politique économique sur des bases et des modèles inédits impose une adaptation rationnelle suivant des normes précises.

Selon M. Djiar, cette approche permettra au pays de remédier à ses insuffisance et d'éviter les crises pouvant résulter des difficultés financières à l'horizon, à conditions de définir les raisons derrières le soulèvement populaire et l'échec des Plans précédents à protéger le pays contre les fluctuations économiques et politiques.

Pour le même sénateur, la focalisation sur la quantité au lieu de la qualité de consommation des ressources financières a impacté l'efficacité et la rentabilité des projets, mettant l'accent sur l'impératif de réviser les textes législatifs, d'accorder davantage d'intérêt à la formation continue des collectivités locales et de lutter contre la marginalisation des compétences.

Il a également souligné l'importance du traitement des problèmes à l'origine des différentes grèves dans le secteur de l'emploi, appelant à la poursuite des réformes.

De son côté, le président du Groupe parlementaire du parti du Front de libération nationale (FLN), Bouhafs Houbad, a mis en avant l'importance de la prospection en matière d'économie afin d''étudier la faisabilité des projets et d'operationnaliser la coordination entre les différentes institutions de l'Etat.

Evoquant l'efficience de l'administration publique, il plaidé pour l'amélioration des conditions de travail au sein des institutions à travers une gestion responsable servant les travailleurs sans discrimination aucune, ce qui contribuera, a-t-il dit, à l'amélioration de la performance des institutions et partant au développement économique.

Plan d'action du Gouvernement: une approche économique "réaliste" préconisée   
  Publié le : lundi, 17 février 2020 12:40     Catégorie : Economie     Lu : 23 foi (s)   Partagez