Une convention cadre pour renforcer la participation des startups à la protection de l'environnement

Publié le : dimanche, 09 février 2020 16:59   Lu : 0 fois
Une convention cadre pour renforcer la participation des startups à la protection de l'environnement

ALGER- Une convention cadre de partenariat a été signée, dimanche à Alger, entre le ministère de l'Environnement et des Energies renouvelables et celui de la Micro-entreprise, des Startups et de l’Economie de la connaissance, visant le renforcement de la participation de ces entreprises à la protection de l'environnement et au développement des énergies renouvelables.

La convention a été signée à l'occasion du lancement du projet de renforcement des filières de valorisation et de recyclage des déchets, en collaboration avec l’Agence de coopération internationale allemande (GIZ), par la ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables, Nassira Benharrats et le ministre de la Micro-entreprise, des Startups et de l’Economie de la connaissance, Yassine Djeridene.

Prononçant une allocution à cette occasion, Mme Benharrats a fait savoir que "cette participation sera effective lors du 3e Salon international de l’environnement et des énergies renouvelables (SIEERA 2020), prévu du 9 au 11 mars prochain".

Le SIEERA 2020 sera consacré aux micro-entreprises vertes, locomotive du développement durable et de l'économie circulaire, qui verra la signature de nombre de conventions de partenariat au profit des jeunes porteurs de projets innovants, a poursuivi la ministre.

Expliquant le contenu de cette convention, M. Djeridene a affirmé que son principal objectif consiste en la création de micro-entreprises et de startups spécialisées dans la collecte et le tri des déchets au niveau des daïras, facilitant, ainsi, l'opération structurée de tri et d'acheminement des déchets vers des usines spécialisées.

Il a appelé, dans ce sens, les investisseurs intéressés par le domaine du recyclage des déchets à se rapprocher du ministère afin d'assurer l'appui financier aux micro-entreprises et aux startups spécialisées dans le domaine du recyclage des déchets.

M.Djeridene a insisté, en outre, sur l'impérative création d'un écosystème pour les startups et micro-entreprises à même de permettre leur développement et l'investissement dans différents domaines.

 

Une convention cadre pour renforcer la participation des startups à la protection de l'environnement
  Publié le : dimanche, 09 février 2020 16:59     Catégorie : Economie     Lu : 0 foi (s)   Partagez