Sources radioactives: les utilisateurs appelés au respect des règles de sûreté et de sécurité

Publié le : jeudi, 30 janvier 2020 09:25
Sources radioactives: les utilisateurs appelés au respect des règles de sûreté et de sécurité

ALGER - La Journée d'information sur la sûreté et la sécurité des sources radioactives et des équipements associés, organisée mercredi à Alger par le Commissariat à l'énergie atomique (COMENA), a constitué une occasion pour mettre l'accent sur l'impératif du respect des règles de sûreté et de sécurité par les utilisateurs de ces sources.

Dans son allocution d'ouverture, le ministre de l'Energie Mohamed Arkab a indiqué que "le développement socio-économique de notre pays s'accompagne d'utilisations de matières nucléaires et de sources radioactives dans divers domaines, tels la santé, l'agriculture, les ressources en eau et la recherche".

"L'utilisation de sources radioactives implique inéluctablement la mise en œuvre de mesures légales, administratives, organisationnelles et techniques adéquates pour garantir la sûreté et la sécurité de ces sources et équipements associés, et partant assurer la protection des travailleurs, des citoyens et de l'environnement, conformément aux engagements internationaux dans le cadre des conventions ratifiées par l'Algérie", a-t-il précisé.

A ce propos, M. Arkab a fait état de la consécration, dans la législation nationale et la réglementation y afférent, des dispositions des conventions internationales régissant la sécurité nucléaire, notamment la convention sur la protection physique des matières et des installations nucléaires et celle sur la répression des actes de terrorisme nucléaire.

Il a souligné, en outre, l'attachement de l'Algérie à la mise en œuvre du Code de bonnes conduites sur la sûreté et la sécurité des sources radioactives de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).


Lire aussi: Adoption du texte de loi relatif aux activités nucléaires par le Conseil de la Nation


Dans le même sillage, le ministre a rappelé le renforcement par l'Algérie du cadre législatif à travers la promulgation, le 17 juillet 2019, de la loi relative aux activités nucléaires qui prévoit la création d'une Autorité nationale de sûreté et de sécurité nucléaires.

Cette loi accorde "un intérêt extrême" à la protection des personnes, des biens et de l'environnement contre les nuisances potentielles liées à l'utilisation des rayonnements ionisants, a-t-il ajouté mettant en avant la définition des règles de sûreté et de sécurité nucléaires en rapport avec toutes les activités et pratiques entrant dans le cadre de l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire.

Ces aspects englobent, a-t-il poursuivi, toutes les phases des activités utilisant les matières nucléaires et les sources radioactives, conformément aux règles en vigueur à l'échelle internationale et aux conventions ratifiées par l'Algérie.


Lire aussi: Energie nucléaire: utilisation à des fins pacifiques, un choix stratégique de l'Algérie


 

Il a également rappelé que la Loi faisait obligation d'obtenir des autorisations pour l'exercice des activités liées aux matières nucléaires et aux sources radioactives  et détermine les responsabilités des utilisateurs et des pouvoirs publics en la matière et prévoyait la création d'un Etablissement public de gestion des déchets radioactifs.

A cet égard, M. Arkab a mis en avant l'importance de permettre aux personnes habilitées d'effectuer les missions principales en matière de sûreté et de sécurité afin d'atteindre les résultats escomptés, outre le renforcement de la formation des utilisateurs des sources radioactives dans le domaine de la sécurité, particulièrement dans le secteur industriel.

Il a souligné, également, l'importance de l'amélioration des modalités d'intégrer correctement les questions relatives à la sécurité dans le système national de contrôle juridique des sources radioactives.

 

Consolider le contrôle des sources radioactives et équipements associés

 

Pour sa part, le Commissaire à l'énergie atomique, Abdelhamid Mellah, a indiqué que l'organisation de cette Journée d'information "s’inscrit dans le cadre des activités du renforcement de l’infrastructure nationale de contrôle des sources radioactives et des équipements associés".

"Si l'utilisation des sources radioactives est très bénéfique, notamment dans les diverses applications industrielles, telles les puis d'hydrocarbures ou différents types de standards industriels en particulier dans le domaine des Travaux publics, il faut que ces utilisations interviennent dans un cadre réglementaire de contrôle à même de garantir une protection efficiente conformément aux engagements de l'Algérie en termes de sécurité et de sûreté nucléaires et des garanties".


Lire aussi: Accidents radiologiques et nucléaires: les modalités d'élaboration d'un PNI au JO


M. Mellah a également rappelé la responsabilité de l'Etat dans le mise en place et la mise en œuvre d'une infrastructure réglementaire adéquate pour la maîtrise du contrôle de l'utilisation des sources radioactives, estimant toutefois que cette infrastructure ne pourra donner ses fruits que si les utilisateurs des sources radioactives respectent leurs engagements réglementaires.

Les interventions des participants sur la sécurité et la sûreté des sources radioactives et des équipements associés ont contribué à la sensibilisation des utilisateurs aux aspects réglementaires et techniques d'une gestion efficace des exigences de protection de la radioactivité et de la sécurité relative à la détention, l'utilisation, le transport, le stockage des sources radioactives, ainsi qu'à l'instauration de la culture de prévention à tous les niveaux d'intervention.

Sources radioactives: les utilisateurs appelés au respect des règles de sûreté et de sécurité
  Publié le : jeudi, 30 janvier 2020 09:25     Catégorie : Economie     Lu : 8 foi (s)   Partagez