Irrigation: l’ONID sera réorganisé pour devenir plus performant  

Publié le : mardi, 28 janvier 2020 17:21   Lu : 2 fois
Irrigation: l’ONID sera réorganisé pour devenir plus performant   

ALGER- L’Office national de l’irrigation et du drainage (ONID) doit être un outil de création de richesse en interne, a estimé mardi à Alger, le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, annonçant une refonte de cet établissement pour lui permettre de s’adapter à la réalité du terrain.

"L’Office National de l’Irrigation et du Drainage est un outil stratégique et très important dans l’exécution des programmes du secteur, notamment dans le domaine de l’hydraulique agricole", a affirmé M. Berraki à l’APS en marge d’une visite de travail qu’il a effectuée au niveau de l’ONID.

Le ministre a ajouté que cet établissement "devient d’autant plus important, car il s’inscrit dans les priorités du Gouvernement, notamment dans les engagements pris par le président de la République en matière de développement de l’Agriculture sur l’échelle nationale".

Ainsi, après avoir "pris connaissance du travail accompli, ainsi que le niveau de connaissance au niveau de l’ONID", suite à sa réunion avec les cadres dirigeants de l’établissement, le ministre a indiqué que la rencontre lui a "permis de recenser les contraintes, notamment financières, permettant d’arrêter un programme d’action à très court terme pour consolider les acquis au niveau de l’ONID".

La première priorité de ce programme d’action, selon le ministre, est "le lancement d’une refonte de l’organisation de cet établissement pour lui permettre de s’adapter à la réalité et tenir compte des carences afin qu’il soit plus performant".

La refonte de l’ONID tend aussi à lui permettre de se "lancer dans des projets de création de richesse en interne", a souligné M. Berraki, précisant que "l’ONID doit générer des richesses en interne, lui permettant de s’écarter de la dépendance du trésor public et soulager la pression sur les dépenses publiques".

Dans ce sens, il a expliqué que l’ONID "a d’abord l’avantage de maîtriser le domaine agricole, même en matière de technologie de pointe, donc, il peut bénéficier d’un très grand appui pour se lancer dans des solutions économiques et économe de l’eau, et de deux, pour apporter des solutions technologique pour le développement agricole".

A cet effet, M. Berraki a cité l’exemple du complexe agro-industriel de Touggourt réalisé par l’ONID, estimant que c’est "un exemple réussi" en matière de technologie et de systèmes d’économie d’eau pour avoir une rentabilité "très élevée" de diverses produits agricoles.

M.Berraki a promis, dans ce sillage, de "généraliser cette expérience", avec le soutien du ministère de l’Agriculture et du développement rural, ajoutant que "cette année sera une année des efforts pour l’amélioration des services publics, en particulier celui de l’irrigation agricole".

Pour rappel, l’ONID qui est une structure chargée de l'ensemble de l'activité Hydraulique Agricole dans les Grands Périmètres d'Irrigations (GPI), a été créé en 2005 suite au réaménagement du statut de l'Agence Nationale de Réalisation et de Gestion des Infrastructures pour l'Irrigation et le Drainage (AGID).

L'Office opère avec un statut d’Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC). Il est subdivisé en cinq (05) directions régionales selon le découpage hydrographique adopté par le secteur.

L'Etablissement est présent dans l'ensemble des grands périmètres d’irrigation (36), à travers vingt et une (21) unités d'exploitation opérationnelles. Son potentiel humain dépasse les 2.200 personnes.

Irrigation: l’ONID sera réorganisé pour devenir plus performant  
  Publié le : mardi, 28 janvier 2020 17:21     Catégorie : Economie     Lu : 2 foi (s)   Partagez