La stabilité sociale et le savoir-faire, indispensables pour la promotion du tourisme

Publié le : mercredi, 22 janvier 2020 15:16
La stabilité sociale et le savoir-faire, indispensables pour la promotion du tourisme

BOUIRA - La stabilité sociale, le savoir-faire et la compétence humaine sont indispensables pour la promotion de tourisme en Algérie, où il est temps de valoriser et d’exploiter sérieusement les diverses potentialités dont jouit ce secteur prometteur, ont souligné mercredi à Bouira des participants à un colloque national organisé par l’université Akli Mohand Oulhadj.

Lors de cette rencontre, qui se poursuivra jusqu’à jeudi, des experts et des chercheurs venus de plusieurs universités du pays, ont mis l’accent sur la nécessité d’identifier les richesses touristiques que renferme le pays afin de pouvoir lancer un projet de véritable valorisation avec un objectif purement financier et économique afin de diversifier l’économie nationale et sortir de la rente pétrolière.

"Identifier et valoriser les potentialités touristiques nécessitent une stabilité sociale et des compétences humaines capables d’établir une véritable politique pour promouvoir davantage ce secteur", a estimé dans son intervention, l’ancien ministre Semmari Abdelkader, présent au colloque.

Il a estimé que l’objectif de cette politique doit être financier et économique afin de booster le secteur.

et d'ajouter : "L’Algérie dispose d’importantes et diverses potentialités touristiques non exploitées, dont notamment le tourisme religieux, le tourisme maritime, le tourisme de désert, et celui de montagne aussi. Toutes ces richesses nécessitent une prise en charge réelle et efficace pour qu’elles puissent être rentables et bénéfiques pour l’économie nationale".


Lire aussi: Tourisme: de nouvelles lois en 2020 pour renforcer et promouvoir l'investissement


M. Semmari a appelé les pouvoirs publics à mettre en place un système cohérent à long terme en commençant par la famille et l’école afin d’inculquer au citoyen la culture de tourisme, et pour pouvoir instaurer une politique générale rentable pour tout le secteur.

Selon lui, ce genre de colloques et séminaires "doivent former une pression sur les pouvoirs publics afin qu’ils prennent en charge ce secteur en souffrance".

Venus notamment des universités de Biskra, Skikda, Alger, Boumerdès et Mostaganème, les intervenants étaient unanimes à souligner l’importance économique du patrimoine touristique algérien, appelant les hautes autorités du pays à mettre en place des mécanismes pouvant redynamiser le secteur et ce à travers l’implication des différentes instances et des autres secteurs afin que le tourisme soit un élément complet et cohérent dans l’économie nationale.

Les participants ont mis également l’accent sur l’impératif d’améliorer les infrastructures et des conditions générales de vie afin de pouvoir développer et rendre attractif le tourisme dans le pays.

"Chaque élément de ce secteur doit être développé de façon attractive. Chaque région a ses spécificités touristique et cela est un véritable atout pour l’Algérie, mais nous devons améliorer les choses", a expliqué Chaânbi Meriem venue du centre universitaire d’El Bayadh.

La stabilité sociale et le savoir-faire, indispensables pour la promotion du tourisme
  Publié le : mercredi, 22 janvier 2020 15:16     Catégorie : Economie     Lu : 1 foi (s)   Partagez