Agrumes : restructurer les vergers pour une production annuelle continue

Publié le : mercredi, 15 janvier 2020 17:44
Agrumes : restructurer les vergers pour une production annuelle continue

ALGER - Les vergers d'agrumes doivent être restructurés pour permettre une production continue de ces fruits tout au long de l'année et offrir une matière première à l'industrie de transformation, a indiqué mercredi à Alger, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Cherif Omari.

Inaugurant la 3ème édition de la Foire des agrumes de la wilaya d'Alger, en compagnie du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Acheuk Youcef Chawki et du Wali d'Alger, Abdelkhalek Sayouda, M. Omari a souligné, devant les producteurs d'agrumes de la capitale, "l'intérêt d'une restructuration des vergers notamment grâce à l'encadrement des producteurs pour la maitrise des différentes variétés".

Cela " permettra à l'agriculteur de maitriser les prix et offrira une disponibilité de l'ensemble des variétés tout au long de l'année", a-t-il soutenu.

Lors de sa visite, le ministre a appelé les exposants à aller vers des accords avec les transformateurs afin d'assurer une issue commerciale pour le producteur et assurer également la matière première pour l'industriel.

"Il s'agit d'inclure les industries de la transformation dans le but de valoriser le produit national, à travers des accords de coopération entre les transformateurs et les représentants des producteurs", a-t-il indiqué.

Il a cité dans ce cadre l'exemple de la poudre destinée aux jus concentrés dont l'importation pourra être réduite grâce à la production nationale à travers des productions spécifiques de variétés aptes à être transformées. Ceci en plus de la certification des produits bio afin d'être exportés.

De plus, le ministre a noté le rôle de la filière agrumes dans la promotion des exportations de ces fruits.


Lire aussi: Saison céréalière 2019/2020: Omari préside une réunion de la commission de suivi


"Cela passe par l'accompagnement et l'encadrement des agriculteurs pour exploiter l'ensemble des richesses naturelles et des ressources humaines afin de soutenir cette dynamique dans le cadre de la sécurité alimentaire du pays", a-t-il estimé.

Dans cette optique, M. Omari a fait savoir qu'il tiendra une réunion dans les jours à venir avec les représentants du Conseil interprofessionnel de la filière des agrumes.

Par ailleurs, il a appelé les producteurs à se constituer en coopératives, assurant que cela leur permettra de mieux maitriser leur produit et de s'assurer des circuits de commercialisation, notamment de leurs excédents de production.

La production d'agrumes a atteint 15 millions de quintaux en 2019, selon le ministre.

La superficie agrumicole de la capitale est estimée à 6.119 hectares (ha), principalement au niveau des communes de Baraki (1.978 ha) et Birtouta (1.865).

Les variétés d'agrumes au niveau de la wilaya d'Alger sont au nombre de 19 dont 13 variétés d'oranges avec une dominance de la "Thomson navel" et la "Washington navel".

Concernant la production agrumicole, Alger occupe la 6ème place à l'échelle nationale pour la campagne 2019 avec une production de 1.113.670 quintaux.

Agrumes : restructurer les vergers pour une production annuelle continue
  Publié le : mercredi, 15 janvier 2020 17:44     Catégorie : Economie     Lu : 3 foi (s)   Partagez