Tizi-Ouzou : série d'hommages à des personnalités culturelles locales

Publié le : mercredi, 18 décembre 2019 18:41   Lu : 16 fois

TIZI-OUZOU, 18 déc 2019 (APS)- Une série d’hommages sera rendue courant de ce mois de décembre à plusieurs personnalités et hommes de culture locaux qui se sont distingués par leur apport et leur création dans le domaine de la culture et du patrimoine, a annoncé mercredi, dans un communiqué, la direction locale de la Culture.

Ainsi, pour rendre hommage aux ténors de la chanson amazigh, une série de spectacles artistiques sera organisée du 28 au 30 du mois de décembre en cours au niveau de la grande salle de la maison de la culture Mouloud Mammeri.

Organisée par la direction de la Culture et l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) et placée sous le thème : "lumière sur la nouvelle scène de la chanson amazigh", cette manifestation culturelle est dédiée aux ténors de la chanson kabyle que sont Cherif Kheddam, Brahim Izri, Taleb Rabah, Djamila et Mohamed Lamari.

Les spectacles seront animés par une panoplie de jeunes artistes parmi ceux primés lors des programmes Alhane ou Chabab ou lors des festivals de la chanson amazigh qui se déroulent annuellement au niveau local.

L’objectif visé par cet hommage, à souligné à l’APS, Goumeziane Nabila, directrice locale de la Culture, est "de rendre hommage à ces artistes tous disparus récemment et par la même occasion encourager ces jeunes talents en leur offrant un espace exclusivement réservé pour eux".

Dans le même sillage, plusieurs établissements culturels à travers la wilaya seront baptisés aux noms de certains d’entre-eux, a-t-on, également, indiqué de même source. Une "initiative qui vise à honorer leur mémoire et à perpétuer leur apport", a souligné à ce propos Mme Goumeziane.

Ainsi, l’école régionale des Beaux-arts d’Azazga portera désormais le nom du célèbre peintre M’hamed Issiakhem, le théâtre de verdure située dans l'enceinte de la Maison de la culture Mouloud Mammeri celui dramaturge Mohia Abdallah.

Les bibliothèques semi urbaine de la maison de la culture de Tizi-Ouzou, de Béni-Douala et Illilten dans la daira d'Iferhounene porteront respectivement ceux de Boulifa Si Amar Oussaid, l'un des premiers chercheurs en linguistique berbère, de l’écrivain Mouloud Feraoun et du chanteur Taleb Rabah.

Deux salles de lecture, des villages d’Agouni Issad, dans communue Ait Yahia au Sud-est de la wilaya et Icherdiouene, dans la commune Beni Douala, porteront, elles, les noms du poète soufi et saint kabyle de la seconde moitié du 19e siècle, Cheikh Si Mohand Oulhoucine et du cofondateur du premier parti nationaliste algérien, l'Etoile Nord Africaine (ENA) Imache Amar.

 

Tizi-Ouzou : série d'hommages à des personnalités culturelles locales
  Publié le : mercredi, 18 décembre 2019 18:41     Catégorie : Culture     Lu : 16 foi (s)   Partagez