Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés

Publié le : lundi, 11 novembre 2019 18:56   Lu : 13 fois

CONSTANTINE - Des approches scientifiques et pratiques de traitement des vestiges submergés doivent être développées afin d’en assurer une meilleure protection, a estimé le conservateur du patrimoine culturel au musée public national maritime d’Alger, Nadjib Benaouda.

Intervenant au cours des travaux d’une journée d’étude sur "le cadre juridique de protection du patrimoine culturel" tenue du palais du Bey, le même cadre a souligné que ces approches reposent sur les fouilles, l’étude et le recensement ainsi que la formation y compris à la plongée.

Le conférencier qui s’exprimait devant les cadres de plusieurs musées nationaux et des étudiants en histoire a regretté l’absence d’indices sur des découvertes antérieures à 1949 puisque le premier rapport sur la question date des années 1970 et concerne les vestiges du vieux port de Tipaza. Il a aussi estimé que les tentatives de recherche sont restées désordonnées et individuelles jusqu’à 2004.

M. Benaouda a déclaré qu’une équipe de cinq cadres du musée national maritime a suivi une formation au fouille archéologique maritime en Malte suivi d’un workshop à Alger ayant bénéficié également à des chercheurs du centre national de recherche en archéologie. Durant ce workshop, a-t-il dit, des vestiges métalliques qui appartiendraient au navire français Sphinx qui avait chaviré en 1845 près de la page El Marsa à Tamentfoust (Est d’Alger) en plus de 10 moulins en pierre sur la plage Jean Bart mitoyenne.

Effectuée en coordination avec la direction générale de la protection civile, la formation de cette équipe constitue le noyau du début effectif de protection des biens culturels submergés sous l’égide du ministère de la culture, a souligné l’intervenant.

L’Algérie possède un littoral qui constitue un véritable musée sous-marin au vue des nombreux vestiges des différentes civilisations s’y trouvant.  Plusieurs communications sur la protection sécuritaire du patrimoine et l’entretien du patrimoine immatériel ont été présentées durant la rencontre organisée dans le cadre de la 3ème édition de la manifestation "le patrimoine des civilisations pont de communication" qui se tient du 9 au 14 novembre avec au menu des sorties vers les sites historiques de Constantine et workshops pour enfants.

Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés
  Publié le : lundi, 11 novembre 2019 18:56     Catégorie : Culture     Lu : 13 foi (s)   Partagez