Mois du patrimoine : l’héritage théâtral de Constantine, thème d’une exposition au théâtre Mohamed-Tahar Fergani

Publié le : jeudi, 19 avril 2018 18:14   Lu : 465 fois
Mois du patrimoine : l’héritage théâtral de Constantine, thème d’une exposition au théâtre Mohamed-Tahar Fergani

CONSTANTINE- Le théâtre régional de Constantine, TRC-Mohamed Tahar Fergani a ouvert ses portes au public invité à un voyage dans le temps à la découverte de l’histoire du père des arts dans la cité du Vieux rocher, à l’occasion du mois national du patrimoine.

Intitulée "héritage théâtral de Constantine", l’exposition étale notamment les 40 ans d’expérience artistique du TRC offrant "une riche matière" aux spécialistes de l’histoire culturelle de la cité des ponts suspendus, a estimé à l’occasion, le chercheur dans l’histoire du  théâtre de Constantine,  Mohamed Gharnaouat.

L’exposition permet de découvrir les plus célèbres pièces produites par le TRC et en collaboration avec des associations culturelles, les accessoires et tenues des comédiens ainsi que le tableau de contrôle de l’éclairage datant de 1936, véritable curiosité pour les fans de l’histoire du théâtre.

Depuis la pièce "Hadha y’djib hadha" produite par le TRC au lendemain de la décentralisation de la gestion du théâtre, et primée en 1983 en Tunisie en passant à "Rih semasar", première pièce théâtrale télévisée, à Orssou Dhib (Les noces d’un loup), meilleur spectacle du 5ème festival de Carthage (Tunisie) et puis "Nissaâ El Madina" (Les femmes de la cité) de Chahinaz Neghouache qui a décroché deux prix au 4ème festival national de théâtre féminin, le visiteur "voit"  la génération exceptionnelle du théâtre  qui a défilé sur les planches du TRC de la ville du Vieux rocher et a marqué  l’histoire du théâtre algérien.

L’ouverture des manifestations du mois du patrimoine a été marquée cette année par la remise en service du superbe lustre suspendu au milieu du dôme de la salle de spectacle installé pour la première fois en 1883. A l’arrêt depuis cinq ans, ce lustre qui fonctionnait initialement au gaz a nécessité à des électriciens 60 heures de travail pour sa remise en marche, a souligné Mohamed Gharnaouat qui a suivi l’opération.

Les travailleurs du service de maintenance du TRC ont réussi également à la même occasion à remettre en état de fonctionnement le rideau de la scène datant des années 1920 et mis hors service depuis environ 30 ans.

Inauguré le 6 octobre 1883 et réalisé sur le modèle de l’opéra italien, le théâtre de Constantine dispose d’une salle de spectacle, d’une acoustique remarquable capable d’accueillir 450 spectateurs en trois étages, souligne Gharnaouat qui précise ce théâtre figurant parmi les plus vieux d’Algérie a été classé monument historique sur la liste des biens culturels, le 17 mars 2010.

 

Mois du patrimoine : l’héritage théâtral de Constantine, thème d’une exposition au théâtre Mohamed-Tahar Fergani
  Publié le : jeudi, 19 avril 2018 18:14     Catégorie : Culture     Lu : 465 foi (s)   Partagez