"Yaklek el hout", une comédie musicale pour sensibiliser sur les dangers de l’émigration clandestine

Publié le : dimanche, 18 mars 2018 16:34   Lu : 227 fois

ORAN - La troupe artistique "Medersa" vient d’achever la réalisation d’une comédie musicale intitulée "Yaklek el hout" (les poissons te mangeront), destinée à sensibiliser les jeunes sur les dangers de l’émigration clandestine par mer, a-t-on appris dimanche du réalisateur et  chef de la troupe, Wahid Douaïdi, plus connu sous le nom Wahid El Goual.

Cette oeuvre aborde, à travers des chants et de la comédie, un des phénomènes auquel fait face la société, à l'image de l’aventure d’un groupe de jeunes tentant une traversée en Méditerranée à la recherche d'une vie meilleure en Europe.

Cette oeuvre de 10 minutes, dont le premier spectacle sera présenté prochainement à Oran, reproduit des images de la souffrance des familles de harraga (émigrés clandestins) et le chagrin et la peine après la perte d’un des leurs en mer.

"Yaklek el Hout" présente des scénarios croisés d'un groupe de jeunes déterminés à prendre des risques pour atteindre l'autre rive, où l’on voit l'un d'eux renoncer à son projet de mariage et l’autre refuser une offre de travail jugée "non intéressante" et d’autres histoires similaires.


Lire aussi: La comédie musicale "Boussaâdia Sound", ou lorsque l'amour transcende l'espace et le temps


Cette comédie musicale se termine avec la scène d'une mère sur une roche attendant le retour de son enfant noyé, le rêve brisés d’un jeune ayant réussi à atteindre l’autre rive et qui fait face à une réalité toute autre que celle imaginée, le cas d'un autre décidant de renoncer à son projet et rester au pays et accomplir son projet de mariage.

Plusieurs messages sont véhiculés dans cette oeuvre dont le devoir de citoyenneté, la vigilance et la prudence afin de ne pas se laisser entraîner par de mauvaises idéologies ainsi que le sens du sacrifice, la loyauté et l'unité nationale.

Le réalisateur, en même temps scénariste et compositeur a choisi une musique du patrimoine national pour cette oeuvre, qui comporte également  des photos, des scènes de monuments commémorant des gloires nationales et aussi des acquis obtenus à différents niveaux après l'indépendance.

La vidéo a été filmée dans plusieurs endroits, dont certains en relation avec le thème comme Kristel et le port d'Oran et d’autres scènes filmées dans des vieux quartiers d’Oran, à l’instar de la place "Tahtaha" à hai "Medina Jdida" et à hai Sidi El-Houari. La réalisation de cette oeuvre a  pris environ un mois et des décorations appropriées ont été placées pour chacune des scènes.

A souligner que "Yaklek el hout" représente la troisième oeuvre du genre comédie musicale de la troupe Medersa, après "Batata wmarchiet" (pomme de terre et marchés) et "El bled" (le pays) qui présente des scènes de chefs historiques algériens.

Un quatrième travail est également en cours de réalisation intitulé "Essakhra" (la pierre), qui montre la résistance du peuple palestinien contre l'agression de l'occupant sioniste.

La troupe "Medersa" se compose d'une dizaine de jeunes artistes formés de manière continue dans ce genre artistique qu’est la comédie musicale.

"Yaklek el hout", une comédie musicale pour sensibiliser sur les dangers de l’émigration clandestine
  Publié le : dimanche, 18 mars 2018 16:34     Catégorie : Culture     Lu : 227 foi (s)   Partagez