Oran: des contes sur Syphax, l’Emir Abdelkader et El Bouzidi au coeur du conte populaire 

Publié le : mercredi, 14 mars 2018 11:44   Lu : 88 fois
Oran: des contes sur Syphax, l’Emir Abdelkader et El Bouzidi au coeur du conte populaire 

ORAN - Le conteur Mahi Seddik s’attelle à rédiger un ouvrage "Au coeur du conte populaire" autour de trois personnages historiques algériens que sont le roi Syphax, l’Emir Abdelkader et le saint-patron Sidi Belabbès El Bouzidi, a-t-on appris à Oran de l’auteur de cette initiative.

Cette initiative constitue un des projets visant à préserver la culture algérienne et à valoriser le patrimoine, a souligné Mahi Seddik qui prend part au Festival international du conte ouvert lundi à Oran.

Le premier conte de ce livre concerne l’histoire oubliée du roi Syphax, selon le conteur, qui estime que l’écriture sur ce roi qui a gouverné la Numidie "n’est pas chose facile vu le manque de sources historiques."

Le deuxième texte relate les qualités du fondateur de l’Etat algérien moderne, l’Emir Abdelkader, et le troisième le saint-patron Sidi Belabbès El Bouzidi, a fait savoir Mahi Seddik, notant que ces trois personnages ont des liens géographiques, historiques et culturels.


Lire aussi: Ouverture du festival international du conte à Oran 


Ce conteur oeuvre à publier un ouvrage qui relate les trois contes de légendes d’oiseaux "Bicharat El Kheir" de l’Ahaggar (Tamanrasset), "Abou Habibi" de Tunisie et "Kim Baby" du Congo. Ces oiseaux représentent des symboles de prospérité et de sécurité, a-t-il souligné.  Le conteur traite aussi de la migration clandestine sous forme de conte d’oiseaux .

Mahi Seddik présentera, prochainement à Constantine, des contes populaires illustrés de photos prises par un photographe de Sidi Bel-Abbès. Une nouvelle initiative de son expérience artistique.

Par ailleurs, ce conteur populaire algérien se rendra au salon du livre pour enfants de Sfax (Tunisie) à la mi-mars courant pour agrémenter le public tunisien d’un bouquet d’histoires populaires algériennes dont "Bagrat Litama" (La vache des orphelins), "Habra Bent Sebaa" et Hdidwan, entre autres.

Mahi Seddik a déjà présenté ses contes dans nombre de pays dont le Maroc, la Tunisie, la Jordanie, les Emirats arabes unis, le Liban, la France, la Belgique et la Grande Bretagne, où le public a apprécié le conte algérien, son dialecte et ses récitsattrayants.

 

Oran: des contes sur Syphax, l’Emir Abdelkader et El Bouzidi au coeur du conte populaire 
  Publié le : mercredi, 14 mars 2018 11:44     Catégorie : Culture     Lu : 88 foi (s)   Partagez