La pièce "Massiret Kifah" retrace les souffrances des familles algériennes lors de la guerre de libération

Publié le : mardi, 14 novembre 2017 09:59   Lu : 261 fois
La pièce "Massiret Kifah" retrace les souffrances des familles algériennes lors de la guerre de libération
Photo APS

CONSTANTINE - La pièce théâtrale "Massiret Kifah" présentée lundi au palais de la culture Mohammed Laid Al Khalifa de Constantine dans le cadre de la célébration du 63ème anniversaire du déclenchement de la Révolution de novembre 1954, retrace les souffrances des familles algériennes lors de la guerre de libération.

Produite par l’association "Al-Sitar-Eddahabi", cette oeuvre raconte l’histoire d’une famille algérienne dont les enfants ont choisi de lutter contre le colonialisme afin d’arracher l’indépendance pour vivre en liberté.

 

 

Une heure durant, le public a suivi avec autant d’attention que de plaisir la prestation très convaincante des dix comédiens de cette pièce et, notamment, la comédienne Halima Touati qui a interprété la mère de famille qui accueille avec des youyous l’annonce de la mort de son fils au champ d’honneur, ou encore les comédiens Redouane Hadji , Seif Eddine Atik et Louba Zouaoui.

Le président de l’association, Sami Naceri, également dramaturge et metteur en scène, a dans une déclaration à l’APS exprimé sa joie quant à l’accueil du public et la prestation des comédiens.

 

 

A l'occasion, Sami Naceri a dévoilé que son association s'est lancée dans le tournage du film "Bassis amel" (lueur d’espoir), un long métrage tourné entre Jijel et Constantine qui traite le sujet de l’éclatement de la famille, mettant en scènes des membres d'"Es-sitar- eddahabi" et les comédiens Hayat Khediri et Mohamed El Hadi Sebouba.

 

 

Last modified on mercredi, 15 novembre 2017 12:19
La pièce "Massiret Kifah" retrace les souffrances des familles algériennes lors de la guerre de libération
  Publié le : mardi, 14 novembre 2017 09:59     Catégorie : Culture     Lu : 261 foi (s)   Partagez