Oran: exposition d'oeuvres de l’artiste peintre Faïza Tahraoui Djeffal

Publié le : samedi, 21 octobre 2017 19:09   Lu : 54 fois

ORAN - Un vernissage "Quand la couleur invite à la méditation" de l’artiste peintre Faïza Tahraoui Djeffal, a eu lieu samedi à Oran.

L’exposition, qui s'étale du 21 octobre au 3 novembre, réunit 34 oeuvres réalisées en quatre années et auxquelles l’artiste Faïza Tahraoui Djeffal a donné à chacune un titre.

Chaque titre invite le visiteur à scruter attentivement l’oeuvre, à suivre le cheminement de l’artiste et faire coïncider les mots et les couleurs.

Une véritable invitation suscitant la méditation sur l’art et ses relations avec la vie réelle.

Dans cette perspective et à titre indicatif, l’artiste a intitulé une de ses oeuvres du nom du célèbre personnage de la pièce "El-Ajouad" de feu Abdelkader Alloula, "Djelloul El-Fehaïmi", incarné par le regretté Sirat Boumediene.

"Cette exposition se décline en trois phases que j’appellerai actes. Le premier acte est un hommage à de grands Hommes de notre société dont Abdelkader Alloula et Sirat Boumediene qui incarne le personnage de Djelloul El-Fehaïmi et qui représente, à mon sens, la révolte", a souligné Faïza Tahraoui Djeffal, faisant observer que le second acte représente la méditation suggérée dans les tableaux comme Nour (lumière), Khouloua (retraite méditative) ou encore construction interne et transcendance, entre autres.

Le troisième acte, selon l’artiste, est en rapport avec la projection, dans le sens de projeter l’objet de la méditation dans l’oeuvre elle-même.

Ce que l’artiste peut donner de lui-même. "En fait, ces trois actes sont liés, car on passe de la révolte à la sérénité, puis à la projection dans les différentes de notre progression dans la vie, de nos expériences vécues ou méditées", a-t-elle ajouté.

Par ses oeuvres et à travers les sujets abordés par les couleurs, l’artiste tente ainsi de sublimer la réalité à sa manière, livrer des moments de réflexion.

Le paysage urbain, la ville en l’occurrence, a un attrait particulier pour l’artiste. Elle y consacre, d’ailleurs, une bonne partie de ses tableaux.

"La ville, comment les gens y évoluent m’intéressent particulièrement. Les couleurs de la ville donnent le mouvement, suggèrent l’animation", a-t-elle déclaré.

Par ailleurs, dans ces toiles les plus récentes, l’artiste tente une nouvelle expérience, alliant peinture à l’huile et tapisseries anciennes.

Un travail très intéressant de collage de pièces de vieille tapisserie sur des toiles, point de rencontre entre tradition et modernité.

Oran: exposition d'oeuvres de l’artiste peintre Faïza Tahraoui Djeffal
  Publié le : samedi, 21 octobre 2017 19:09     Catégorie : Culture     Lu : 54 foi (s)   Partagez