Menu principal

Menu principal

Disparition de Rachid Saouli: perte de l'un des piliers de la musique classique en Algérie

Publié le : dimanche, 17 septembre 2017 16:45   Lu : 162 fois
Disparition de Rachid Saouli: perte de l'un des piliers de la musique classique en Algérie
APS PHOTOS © 2017

ALGER-  Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a rendu hommage au chef d'orchestre Rachid Saouli, décédé dans la matinée de samedi à Alger, à l'âge de 65 ans d'une crise cardiaque, déplorant "la perte de l'un des piliers de la musique classique  en Algérie".

 

Faisant part de sa "grande tristesse" dans un message de condoléances, Azzedine Mihoubi a qualifié  le défunt de "Compositeur et arrangeur émérite". 

Evoquant le dévouement et les qualités professionnelles de Rachid Saouli,  le ministre de la Culture a rappelé que le défunt avait occupé le poste de directeur artistique de  l'Orchestre symphonique national  (Osn) "durant plusieurs années" et d'enseignant à l'Institut national  supérieur de musique (Insm), où il avait  mis "son savoir faire musical au service de ses étudiants". 

 

Né en 1952, Rachid Saouli, alors à la tête de l'Osn auquel il avait écrit  plusieurs ouvertures, avait repris les  plus grandes œuvres du classique universel.

Jaloux de son identité culturelle, il mettra son savoir faire au service  de la mise en valeur du patrimoine  culturel algérien.

Parmi les œuvres du patrimoine algérien que le défunt avait repris,  "Andalousia", "Ahlan wa Sahlan", "Bakhta", "Yemma Gouraya", et les nouba, "Rasd Dil" et "Sika", entre  autres.

 

Rachid Saouli avait également collaboré avec de grands artistes, dont les  répertoires respectifs avaient  été brillamment revisités et soumis à son génie d'arrangeur, à l'instar de  Akli Yahiaten, Mokdad Zerrouk,  Samir Toumi et Abdelaziz Benzina.

 

Rachid Saouli a été inhumé samedi à Alger au cimetière d'El Alia.  

Disparition de Rachid Saouli: perte de l'un des piliers de la musique classique en Algérie
  Publié le : dimanche, 17 septembre 2017 16:45     Catégorie : Culture     Lu : 162 foi (s)   Partagez