Tissemsilt: commémoration du 56e anniversaire de la mort du chahid commandant Djillali Boudernane

Publié le : lundi, 01 mai 2017 10:01   Lu : 16 fois

 

TISSEMSILT - La wilaya de Tissemsilt a commémoré, dimanche dans la ville de Theniet El Had, le 56ème anniversaire de la mort du chahid "commandant Djillali Boudernane".

La cérémonie de commémoration de cet anniversaire, à laquelle ont pris part des autorités locales et des membres de l’Organisation nationale des moudjahidine et le vice-président de la fondation de la mémoire de la wilaya IV historique, le moudjahid Beghanem Boukadoum et un groupe de moudjahidine et des citoyens, a été marquée par la lecture de la Fatiha à la mémoire des martyrs ainsi que la pose d’une gerbe de fleurs au site historique du chahid.

Un cross et une course de motocycle ont été organisés pour la circonstance avec la participation de plus de 400 jeunes, outre la présentation de spectacles en karaté do, des chants patriotiques interprétés par des élèves du lycée éponyme outre un hommage rendu aux moudjahidine.

En outre, une visite a été réservée au musée du moudjahid à Theniet El Had qui conserve des photos de martyrs de la région, des armes et des documents des moudjahidine de la zone 4 de la wilaya 3 historique.

Le vice-président de la fondation de la mémoire de la wilaya IV historique, Beghanem Boukadoum a évoqué, à cette occasion, le parcours militant du commandant Djillali Boudernane, un symbole du combat dans l’Ouarsenis, soulignant que la commémoration de tels anniversaires est une poursuite du parcours des martyrs de la guerre de libération nationale.

Né en 1934 au village d’Ouled Yahia (Theniet El Had), Djillali Boudernane a rejoint les rangs de la glorieuse Armée de libération nationale (ALN) en 1957 et a assumé plusieurs responsabilités dans la zone 3 de la wilaya IV historique.

Il a mené plusieurs Batailles contre le colonisateur français, à l’instar de la bataille d’Oued Bounah au mont Amrouna (Théniet El Had) en mai 1958, où un avion d’exploration a été abattu et 50 militaires français tués dont un capitaine et neuf moudjahidine sont tombés au champ d’honneur.

 

Djillali Boudernane a été arrêté par les forces coloniales à Zeddine (Ain Defla). Il tomba au champ d’honneur le 30 avril 1961 après avoir subi les plus affres formes de torture.

Tissemsilt: commémoration du 56e anniversaire de la mort du chahid commandant Djillali Boudernane
  Publié le : lundi, 01 mai 2017 10:01     Catégorie : Régions     Lu : 16 foi (s)   Partagez