Dix femmes, dont une Algérienne, reçoivent le Trophée de la réussite au féminin

Publié le : mercredi, 05 avril 2017 11:30   Lu : 550 fois

PARIS - Dix femmes, dont une Algérienne, ont reçu mardi à Paris le Trophée de la réussite au féminin, symbole de la réussite personnelle et professionnelle en faveur des femmes du dialogue des cultures et de la promotion de la paix dans le monde.

La cérémonie, organisée par Lila Boukortt, présidente de l'association de France Euro Méditerranée  (FEM), s’est déroulée au siège du ministère français des Affaires étrangères, en présence du ministre et des membres du corps diplomatique, dont le chargé d’Affaires de l’ambassade d’Algérie en France, Saïd Moussi.

Lila Boukortt, l’organisatrice de cette soirée, a voulu l’agrémenter par deux manifestations culturelles purement algériennes avec au menu un défilé de mode de la styliste algérienne Yasmina Chellali qui a présenté ses dernières créations mixant la modernité et le traditionnel algérien, et un concert de musique andalouse (san’â) animé par la voix magnifique de Beihdja Rahal et son orchestre.

Outre l’Algérienne Malika Bellaribi, les femmes qui ont été distinguées viennent de différents horizons européen, méditerranéen et africain.

Née en 1956 dans les bidonvilles de Nanterre, de parents qui ont participé aux manifestations du 17 octobre 1961, Malika Bellaribi est une artiste engagée et une cantatrice reconnue en France qui souhaite un jour se faire connaître au public algérien à l’Opéra d’Alger.

Sa voix rare et sa générosité la conduisent sur les plus grandes scènes mondiales, ont indiqué ceux qui la connaissent. Avec l’association  Voix en développement, elle anime, depuis plus de 10 ans, des ateliers de chants pour enfants, adolescents et adultes.

Son engagement lui a valu d’être nommée au grade de Chevalier des arts et des lettres et Chevalier de la Légion d’honneur le 1er janvier 2016. Elle a également reçu la distinction de l’ordre national français de mérite.

Les autres lauréates sont Abeer Hamad (Palestine), Rym Ben Sallem (Tunisie), Rabiaâ Menouar (Maroc), Bineta Fall (Sénégal), Anne Marie Gaignard (France), Marit Fosse (Norvège), Antonina Dachkina (Russie), Mary Brilli (Italie) et Van Paris (Brésil).

Dans son intervention, Lila Boukortt a souligné que cette 7e édition  n’a cessé de magnifier l’esprit de tolérance et d’ouverture en lui rendant chaque fois hommage à travers la réussite des femmes . Pour elle, ces femmes aussi  différentes  qu'exceptionnelles, ont un dénominateur commun: consacrer leur vie à de nobles causes à travers leur talent et leur art.

Elles ont toutes décidé avec leur cœur, leur intelligence, leurs talents, leurs diplômes et leur âme de réaliser un défi, mener un combat ou encore tout simplement servir la société à travers des valeurs humaines et universelles, a-t-elle ajouté.

L’association FEM, qui rassemble des femmes de différents horizons, ambitionne de valoriser l'image de la femme française, européenne, méditerranéenne et africaine, sensibiliser les jeunes générations aux échanges dans tous domaines de la société civile et promouvoir les échanges transméditerranéens économiques et   commerciaux entre les entreprises des différents pays.

Dix femmes, dont une Algérienne, reçoivent le Trophée de la réussite au féminin
  Publié le : mercredi, 05 avril 2017 11:30     Catégorie : Culture     Lu : 550 foi (s)   Partagez