Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |15/01/2017

USD 1$ in 108.34 in 114.96
EUR 1€ in 115.28 in 122.34
JPY 100¥ in 94.43 in 100.21
GBP in 131.87 in 139.99

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

18/01/2017 17:02

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

PUBLICITÉ
Vous êtes ici : ACCUEIL»CULTURE»Les universitaires entrent en scène à Mostaganem
mercredi, 11 janvier 2017 19:02

Les universitaires entrent en scène à Mostaganem

MOSTAGANEM - La manifestation dédiée au 4ème art universitaire a débuté mercredi au Théâtre régional "Si Djillali Benabdelhalim" de Mostaganem, dans le cadre du 9ème festival du théâtre arabe "édition Azzedine Medjoubi" ouverte la veille à Oran.

Le coup d’envoi a été donnée avec la pièce intitulée "Fin du spectacle" représentant l’université de Sidi Bel Abbès, écrite et mise en scène par Bouadjadj Ghalem Iliès.

Cette pièce, d’une durée de 57 mn, raconte l’ambition d’un technicien de théâtre qui rêve de devenir comédien et jouer sur scène afin de sortir de l’anonymat des coulisses et goûter au bonheur que procurent les feux des projecteurs et les applaudissements des spectateurs.

Cette ambition démesurée va devenir une véritable obsession qui poussera ce technicien à commettre l’irréparable en prenant pour cible un comédien célèbre.

Deux autres pièces sont programmées en ce premier jour de la manifestation, avec "El Koussouf" (L’éclipse) de l’université de Tamanrasset prévue à la salle "Rima" de la maison de la culture "Ould Abderrahmane Kaki" et "Sarkhat Alam" (Cri de douleur) de l’université de Skikda qui se produira sur la scène du théâtre régional "Si Djillali Benabdelhalim".

Au total, ce sont neuf pièces produites par des troupes universitaires qui seront en lice lors de cette manifestation pour briguer les trois prix que décernera un jury de spécialistes. Les pièces retenues sont "El Houlm" (le rêve) de Tizi Ouzou, "El Koussouf" (L'éclipse) de Tamanrasset, "Sarkhat

alem" (cri de douleur) de Skikda, "El Khadimatane" (les deux servantes) d’El Oued, "Abdellah" de Biskra, "Banat Rahwadja" (les filles de Rahwadja)  de Sétif, "Beit Bernarda Alba" (La maison de Bernarda Alba) de Mostaganem et "Nihayat louaaba" (fin de jeu) de Sidi Bel Abbès .

En marge de l’ouverture de cette manifestation, le sous-directeur chargé de l’animation en milieu universitaire au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Smail Inzarin, a indiqué à l’APS que la section "Théâtre universitaire", créée à l’occasion de cette 9ème édition, sera intégrée pour la première fois aux manifestations mises sur pied dans le cadre du festival du théâtre arabe.

Il a également souligné la nécessité de s’intéresser au théâtre et de promouvoir sa pratique dès les premières années scolaires et en milieu universitaire.

Par ailleurs, en marge de cette manifestation, il a été procédé au lancement officiel des dix ateliers de formation, prévus dans le cadre de cette 9ème édition du festival. Ces ateliers ont pour cadre le conservatoire de musique de la direction de la culture et regroupent plus de 200 participants parmi des étudiants des wilayas d’Oran et de Mostaganem et ceux de l’Institut des arts de Bordj El Kiffane et des dramaturges arabes et algériens.

Des animateurs de ces ateliers ont souligné l’importance de ces rencontres qui permettront un échange d’expériences entre les participants et de définir une nouvelle stratégie dans la pratique de l’art scénique afin de mettre à jour les méthodes permettant de former des cadres aptes à faire face et à s’adapter aux mutations que connaît cet art à travers le monde.

Lu: 1394 fois
banner-aps