Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |19/02/2017

USD 1$ in 108.24 in 114.85
EUR 1€ in 115.25 in 122.31
JPY 100¥ in 95.52 in 101.39
GBP in 135.15 in 143.45

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

28/02/2017 06:30

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

PUBLICITÉ
Vous êtes ici : ACCUEIL»CULTURE»Le théâtre a une dimension civilisationnelle à même de consacrer la culture de tolérance
mercredi, 11 janvier 2017 10:07

Le théâtre a une dimension civilisationnelle à même de consacrer la culture de tolérance

Le théâtre a une dimension civilisationnelle à même de consacrer la culture de tolérance Photo-APS

ORAN - Le secrétaire général de l’Instance arabe du théâtre, Ismaïl Abdellah, a indiqué, mardi soir à Oran, que le théâtre a une dimension civilisationnelle à même de consacrer "la culture de tolérance et de l’acceptation de l’autre".

Dans l’allocution prononcée à l’ouverture de la 9ème édition du Festival du théâtre arabe, dédiée au défunt dramaturge Azzedine Medjoubi, Ismaïl Abdellah a souligné que "le 4ème art compte une dimension civilisationnelle à même de consacrer la culture de tolérance, du rejet de la haine et de l’extrémisme".

Il a estimé que le 4ème art est appelé à poursuivre sa mission civilisationnelle notamment dans le monde arabe qui connaît de profonds changements et traverse des situations particulières. Dans ce contexte, il a loué l’intérêt qu’accorde l’Algérie à la culture arabe, soutenue par le président de la république, Abdelaziz Bouteflika.

Le secrétaire général de l’Instance arabe du théâtre a, par ailleurs, plaidé pour le renforcement de la coopération et des échanges entre les théâtres arabes par le biais des échanges d’expériences et des contacts permanents entre institutions et artistes.

Par ailleurs, la cérémonie d’ouverture a été marquée par un hommage rendu aux membres encore en vie de la troupe artistique du FLN, fondée en 1958, durant la Guerre de libération nationale.

La pièce "Hizia" a été présentée au public à l’ouverture de cette manifestation qui se déroulera simultanément à Oran et Mostaganem, jusqu’au 19 du mois courant.

Lu: 275 fois Dernière modification le mercredi, 11 janvier 2017 10:11
banner-aps