Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |12/03/2017

USD 61$ in 108.56 in 115.18
EUR 1€ in 115.07 in 122.13
JPY 100¥ in 94.02 in 99.79
GBP in 132.00 in 140.09

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

27/03/2017 13:40

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube  

Vous êtes ici : ACCUEIL»CULTURE»Semaine culturelle algérienne en Iran: Nouri Koufi crée une ambiance algérienne à Téhéran
mercredi, 14 décembre 2016 13:19

Semaine culturelle algérienne en Iran: Nouri Koufi crée une ambiance algérienne à Téhéran

Semaine culturelle algérienne en Iran: Nouri Koufi crée une ambiance algérienne à Téhéran Semaine culturelle algérienne en Iran: Nouri Koufi crée une ambiance algérienne à Téhéran Photo-APS

TEHERAN - L'artiste algérien Nouri Koufi a animé mardi, en compagnie de son orchestre, un concert de musique andalouse à la bibliothèque nationale de Téhéran dans le cadre de la deuxième journée de la semaine culturelle algérienne en Iran qui se poursuivra jusqu'au 16 décembre.

Le public, des Iraniens et des membres de la communauté algérienne et arabe à Téhéran, a fait ovation à l'artiste qui a transposé, l'espace d'une soirée, l'ambiance algérienne à Téhéran, avec des chansons andalouses merveilleusement accompagnées par sa troupe de musiciens.

"Chems El Achia", chanson inauguratrice du concert, et d'autres de son répertoire classique ainsi que des reprises de chansons célèbres telles que "Bint Bladi" et "Ya Rayeh" du regretté Dahmane El Harrachi ont fasciné le public qui a vivement acclamé l'artiste pour sa grande générosité.

Malgré l'obstacle de langue, la beauté du chant soufi, qui glorifient l'amour du prophète (QSSSL), et la magie de la mélodie andalouse ont séduit l'assistance. Halwa Saleh et Yara Marhedj, deux étudiantes syriennes en langue perse à Téhéran ont dit à l'APS avoir beaucoup apprécié le concert. "La chanson Ya Rayeh est très populaire en Syrie", a indiqué Yara Halwa qui a confié avoir entendu parler de cette soirée par une amie journaliste à Téhéran, regrette le manque d'information sur ce type d'événement.

Le film "La bataille d'Alger" du réalisateur Gillo Pontecorvo, projeté dans une autre salle de la bibliothèque, a été suivi avec intérêt par un public composé majoritairement d'étudiants. Le doublage du film en persan était parfait.

Les activités de la manifestation se sont poursuivies par des expositions de bijoux, d'habits traditionnels et de tapis représentant les différentes régions d'Algérie qui ont particulièrement retenu l'attention des visiteurs.

Lu: 1361 fois
banner-aps