Connexion

Connectez-vous à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Rester connecté(e)

Algérie Presse Service

Taux de change actuels du Dinar Algérien |29/02/2016

USD 1$ in 105.81 in 112.27
EUR 1€ in 116.85 in 124.01
JPY 100¥ in 93.76 in 99.50
GBP in 148.01 in 157.07

 

 

SITES RÉGIONAUX

 
 
 
 

24/05/2016 08:54

  Suivez toute l’actualité sur :   facebook  Facebook   Twitter  Twitter   Youtube  Youtube   RSS  Flux RSS

Vous êtes ici : ACCUEIL»CULTURE»Elaboration en cours des textes d'application de la loi sur les activités et le marché du livre
lundi, 04 janvier 2016 19:29

Elaboration en cours des textes d'application de la loi sur les activités et le marché du livre

ALGER- Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a déclaré que son département a entamé l'élaboration des textes d'application relatifs à la loi sur les activités et le marché du livre adoptée il y a près de deux ans.

Les textes d'application seront soumis aux départements ministériels concernés pour avis avant l'entrée en vigueur de la loi en vue de définir "les responsabilités" dans les activités et le marché du livre, a précisé le ministre.

M. Mihoubi a estimé dans un entretien à l'APS que l'application de la loi sur les activités et le marché du livre permettra de mettre en place un cahier des charges, d'accéder à "plus de professionnalisme" dans le secteur et d'écarter les "éditeurs conjoncturels".

Le ministre qui avait vivement critiqué le secteur de l'édition a estimé que "le chiffre de 1200 éditeurs recensés en Algérie est irréel et doit être revu pour identifier "les éditeurs professionnels".

Le parlement avait adopté en 2015 la loi sur les activités et le marché du livre qui avait alors suscité des réactions opposées auprès des professionnels du livre.

La loi en question définit la responsabilité des acteurs du marché du livre (éditeurs, auteurs, libraires) concernés par l'édition et la distribution du livre.

Elle vise également à mettre en place une stratégie à même de dynamiser et développer l'industrie nationale du livre ainsi que la créativité littéraire.

S'agissant de l'annulation d'un grand nombre de titres soutenus par le ministère dans le cadre de Constantine capitale de la culture arabe, M. Mihoubi a estimé qu'"une première liste de 585 titres a été mise au point mais l'enveloppe financière allouée n'a pas été suffisante pour couvrir ce nombre".

Les services du ministère doivent "revoir l'opération pour pouvoir préserver le coût arrêté dans le cadre de la manifestation", a-t-il dit rassurant les éditeurs de la poursuite de l'aide publique aux titres proposés à travers le fonds national de promotion des arts et de la littérature.

Des éditeurs ont exprimé leur crainte concernant la réduction de l'aide dédiée au livre en particulier lors de la manifestation Constantine capitale de la culture arabe indiquant qu'après avoir reçu l'aval et entamé l'élaboration des titres, ils ont été surpris de l'annulation de l'opération.

Lu: 942 fois
banner-aps