BECHAR - Le conseil de l’Ordre des pharmaciens du sud-ouest du pays a tiré la sonnette d’alarme sur ce qu'il a qualifié de prescription médicale "abusive" de psychotropes à travers cette partie du pays, notamment dans la wilaya de Bechar, au moment où les médecins affirment être dans le "droit" de prescrire un traitement de trois mois incluant parfois des psychotropes pour des patients dont la pathologie nécessiterait une telle option.

Présidentielle: la presse nationale reprend l'appel de Gaïd Salah à un "vote massif"

Mer 20 novembre 2019 - 11:43
ALGER- Les quotidiens nationaux parus mercredi ont été nombreux à reprendre, au terme du 3ème jour de la campagne électorale pour la présidentielle du 12 décembre, le discours du Général de corps d'Armée, Gaïd Salah, dans lequel il a notamment relevé la nécessité d'un vote "massif" pour la réussite…

Recettes douanières: hausse de plus de 5% durant les 9 premiers mois de 2019

Mer 20 novembre 2019 - 13:53
ALGER - Les recettes douanières de l'Algérie se sont établies à 781,97 milliards de dinars (mds) durant les neuf premiers mois de 2019, contre 741,52 mds de dinars à la même période en 2018, en hausse de 5,46%, a appris mercredi l'APS auprès de la direction générale des Douanes (DGD).

Appel à l'intensification des efforts pour protéger et promouvoir les droits de l'enfant

Mer 20 novembre 2019 - 11:04
ALGER - Les participants à une rencontre, organisée mardi à Alger à l'occasion de la célébration du 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant ont plaidé pour l'intensification et la conjugaison des efforts de la société,…

Ouargla : le moineau blanc observé pour la première fois à Touggourt

Mar 19 novembre 2019 - 19:51
OUARGLA - Une espèce d’oiseau, le moineau blanc, a été observée pour la première fois récemment dans les zones de Blidet Amor et Goug (Sud de Touggourt), ont confirmé mardi les services de la conservation des forêts (CF) de la wilaya d’Ouargla.

BECHAR - Le conseil de l’Ordre des pharmaciens du sud-ouest du pays a tiré la sonnette d’alarme sur ce qu'il a qualifié de prescription médicale "abusive" de psychotropes à travers cette partie du pays, notamment dans la wilaya de Bechar, au moment où les médecins affirment être dans le "droit" de prescrire un traitement de trois mois incluant parfois des psychotropes pour des patients dont la pathologie nécessiterait une telle option.