CONSTANTINE- Le martyr Zighoud Youcef, architecte des offensives du nord Constantinois, du 20 août 1955, était un "fin stratège qui sentit profondément l’immense responsabilité de maintenir l’étincelle de la Révolution, déclenchée en novembre 1954" a affirmé mercredi à Constantine, le Pr Abdellah Boukhalkhal, ancien recteur de l’Université des sciences islamiques "Emir Abdelkader".

Published in Algérie

Révision de la Constitution: appel à faire preuve d'abnégation pour la réussite du référendum

Dim 25 octobre 2020 - 16:48
ALGER - Le général de Corps d'Armée, Chanegriha Saïd, Chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a appelé dimanche à Ouargla, à faire preuve davantage d'abnégation et à privilégier la voix de la raison et du bon sens, pour la réussite du référendum sur le projet de révision de la…

Constitution: la société civile, principal allié du redressement de l'Etat

Dim 25 octobre 2020 - 18:31
BORDJ BOU ARRERIDJ- Le conseiller auprès du président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger, Nazih Berramdane a affirmé, dimanche à Bordj Bou Arreridj, que la société civile sera "le premier…

CONSTANTINE- Le martyr Zighoud Youcef, architecte des offensives du nord Constantinois, du 20 août 1955, était un "fin stratège qui sentit profondément l’immense responsabilité de maintenir l’étincelle de la Révolution, déclenchée en novembre 1954" a affirmé mercredi à Constantine, le Pr Abdellah Boukhalkhal, ancien recteur de l’Université des sciences islamiques "Emir Abdelkader".

Published in Algérie