DAKHLA (territoires occupés) - L'Observatoire des ressources naturelles du Sahara occidental (Western Sahara ressources watch, WSRW) a dénoncé un projet de construction à Dakhla d'une centrale éolienne de 900 MW annoncé par Soluna Blockchain, entreprise contrôlée par le fonds américain Brookstone Partners.

Publié dans : Monde

LONDRES- L'ONG Western Sahara Resource Watch (WSRW) a alerté jeudi sur les arrangements apportés par la Commission européenne à l'accord commercial UE-Maroc incluant les territoires occupés du Sahara occidental, indiquant que la Commission tente de tromper des Etats membres au sujet du processus de consultation initié pour se "conformer" à l'arrêt de la Cour européenne de justice (CJUE) de décembre 2016 qui avait rejeté l’inclusion du Sahara occidental dans l’accord d’association UE-Maroc.

Publié dans : Monde

LONDRES- L’Observatoire des ressources du Sahara occidental, WSRW, a appelé au respect des décisions de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) qui interdit aux bateaux européens de pêcher dans les eaux territoriales du Sahara occidental sans l’aval du peuple sahraoui.

Publié dans : Monde

LONDRES- Le  gouvernement  Suédois "doit mettre en garde" les entreprises du pays qui participent à l’exploitation illégale des ressources naturelles du Sahara Occidental, a indiqué l’observatoire pour la protection des ressources naturelles du Sahara Occidental (WSRW).

Publié dans : Monde

LONDRES - La Commission européenne "semble n’avoir aucune idée" de la valeur des produits provenant du Sahara occidental occupé dans les échanges commerciaux entre l’Union européenne (UE) et le Maroc, pour l’avoir évalué à la somme "dérisoire" de 7000 euros pour toute l'année 2016, a indiqué l’Observatoire des ressources du Sahara Occidental (WSRW).

Publié dans : Monde

Africa investment forum: la BAD appelle les opérateurs algériens à adhérer à son initiative

Mar 25 septembre 2018 - 17:30
ALGER - La Banque africaine de développement (BAD) a appelé mardi à Alger les opérateurs économiques algériens à adhérer à sa nouvelle initiative de promotion des investissements en Afrique.

Rage: 11 décès enregistrés en 2018 en Algérie

Lun 24 septembre 2018 - 17:56
ALGER - Onze (11) décès causés par la rage ont été enregistrés depuis janvier 2018 en Algérie, a annoncé lundi à Alger, une responsable à la direction de la prévention, au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Samia…

DAKHLA (territoires occupés) - L'Observatoire des ressources naturelles du Sahara occidental (Western Sahara ressources watch, WSRW) a dénoncé un projet de construction à Dakhla d'une centrale éolienne de 900 MW annoncé par Soluna Blockchain, entreprise contrôlée par le fonds américain Brookstone Partners.

Publié dans : Monde

LONDRES- L'ONG Western Sahara Resource Watch (WSRW) a alerté jeudi sur les arrangements apportés par la Commission européenne à l'accord commercial UE-Maroc incluant les territoires occupés du Sahara occidental, indiquant que la Commission tente de tromper des Etats membres au sujet du processus de consultation initié pour se "conformer" à l'arrêt de la Cour européenne de justice (CJUE) de décembre 2016 qui avait rejeté l’inclusion du Sahara occidental dans l’accord d’association UE-Maroc.

Publié dans : Monde

LONDRES- L’Observatoire des ressources du Sahara occidental, WSRW, a appelé au respect des décisions de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) qui interdit aux bateaux européens de pêcher dans les eaux territoriales du Sahara occidental sans l’aval du peuple sahraoui.

Publié dans : Monde

LONDRES- Le  gouvernement  Suédois "doit mettre en garde" les entreprises du pays qui participent à l’exploitation illégale des ressources naturelles du Sahara Occidental, a indiqué l’observatoire pour la protection des ressources naturelles du Sahara Occidental (WSRW).

Publié dans : Monde

LONDRES - La Commission européenne "semble n’avoir aucune idée" de la valeur des produits provenant du Sahara occidental occupé dans les échanges commerciaux entre l’Union européenne (UE) et le Maroc, pour l’avoir évalué à la somme "dérisoire" de 7000 euros pour toute l'année 2016, a indiqué l’Observatoire des ressources du Sahara Occidental (WSRW).

Publié dans : Monde