PARIS - Soixante-cinq journalistes ont été tués dans le  monde en 2017, dont cinquante professionnels, sept "journalistes-citoyens" (blogueurs) et huit "collaborateurs des médias", selon le bilan annuel de  Reporters sans frontières (RSF) publié mardi.

PARIS- Reporters sans frontières (RSF) a dénoncé  vendredi les exactions contre des journalistes venus couvrir les manifestations, qui secouent le Rif (Maroc) depuis la mort du vendeur de poissons Mohcine Fikri, broyé dans une benne à ordure en octobre 2016,  alors qu'il tentait de récupérer sa marchandise saisie par la police.

Published in Monde

Le général-major Chanegriha en visite de travail mardi à la 1ère Région militaire à Blida

Lun 30 mars 2020 - 18:01
ALGER -Le chef d'état-major de l'Armée nationale populaire par intérim, le général-major Saïd Chanegriha, effectuera mardi une visite de travail et d'inspection en 1ère Région militaire, indique lundi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Sahara occidental: aucun cas du coronavirus dans les camps de réfugiés et les territoires libérés

Dim 29 mars 2020 - 16:53
CHAHED EL-HAFED (camps de réfugiés) - La Commission nationale sahraouie de prévention contre le coronavirus a assuré dimanche que, "jusqu'à présent aucun cas de contamination au Coronavirus (COVID-19) n'a été enregistré dans les camps de réfugiés ou…

Coronavirus : la Sûreté nationale contribue à la prise en charge des  sans-abri

Mar 31 mars 2020 - 10:40
ALGER - La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) accompagne les initiatives de prise en charge des personnes sans-abris à travers l’ensemble du pays dans le cadre de son programme de contribution au renforcement des mesures préventives…

PARIS - Soixante-cinq journalistes ont été tués dans le  monde en 2017, dont cinquante professionnels, sept "journalistes-citoyens" (blogueurs) et huit "collaborateurs des médias", selon le bilan annuel de  Reporters sans frontières (RSF) publié mardi.

PARIS- Reporters sans frontières (RSF) a dénoncé  vendredi les exactions contre des journalistes venus couvrir les manifestations, qui secouent le Rif (Maroc) depuis la mort du vendeur de poissons Mohcine Fikri, broyé dans une benne à ordure en octobre 2016,  alors qu'il tentait de récupérer sa marchandise saisie par la police.

Published in Monde