ALGER- Des experts en entomologie et maladies transmissibles de l’institut Pasteur et du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière ont mis l'accent, lundi à Alger, sur la nécessité d’éliminer les déchets ménagers et les eaux stagnantes, et ce, pour mettre fin aux nids du moustique tigre et diminuer leur prolifération.   

ALGER - La présence d'Aedes albopictus, communément appelé moustique tigre, une espèce introduite en Europe dans les années 1990 et qui ne cesse de se propager d'un pays à l'autre, a été signalée depuis son apparition en Algérie en 2010 dans quatre wilayas: Tizi-Ouzou, Oran, Alger et Jijel, indiquent les services spécialisés de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA).

ALGER- Les Algériens sont conviés à s’impliquer dans la lutte contre la prolifération du moustique tigre, présent en Algérie depuis 2010 et signalé depuis quelques mois dans divers quartiers de la capitale notamment depuis 2016, et ce, à travers l’élimination des foyers dans lesquels ils pullulent, ont plaidé mercredi à Alger, des spécialistes de la santé.

Hadj 2018: Aissa s'enquiert des conditions de prise en charge des hadjis

Ven 17 août 2018 - 15:42
LA MECQUE - Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aissa a poursuivi, au troisième jour consécutif, ses visites de terrain afin de s'enquérir de la prise en charge des hadjis algériens à la Mecque et à Médine.

Conférence de l'organe suprême de l'UA des télécommunications: Faraoun à Nairobi

Jeu 16 août 2018 - 13:35
ALGER - La ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda-Imane Faraoun, prend part aux travaux de la 5ème session ordinaire de la conférence de plénipotentiaires, organe suprême de l'Union africaine des…

ALGER- Des experts en entomologie et maladies transmissibles de l’institut Pasteur et du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière ont mis l'accent, lundi à Alger, sur la nécessité d’éliminer les déchets ménagers et les eaux stagnantes, et ce, pour mettre fin aux nids du moustique tigre et diminuer leur prolifération.   

ALGER - La présence d'Aedes albopictus, communément appelé moustique tigre, une espèce introduite en Europe dans les années 1990 et qui ne cesse de se propager d'un pays à l'autre, a été signalée depuis son apparition en Algérie en 2010 dans quatre wilayas: Tizi-Ouzou, Oran, Alger et Jijel, indiquent les services spécialisés de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA).

ALGER- Les Algériens sont conviés à s’impliquer dans la lutte contre la prolifération du moustique tigre, présent en Algérie depuis 2010 et signalé depuis quelques mois dans divers quartiers de la capitale notamment depuis 2016, et ce, à travers l’élimination des foyers dans lesquels ils pullulent, ont plaidé mercredi à Alger, des spécialistes de la santé.