Menu principal

Menu principal

AGENDA

NEW YORK- Le ministres des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et ses homologues d'Egypte, Sameh Choukry, et de Tunisie Khemaies Jhinaoui, ont eu, jeudi à New York, une réunion de  concertation dans le cadre de la tripartie sur la Libye, en marge des travaux de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Publié dans Algérie

ALGER- Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a pris part mercredi à New York à la réunion de Haut niveau sur la Libye, tenue en marge des travaux de la 72ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU, au cours de laquelle le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU a exposé le contenu de la nouvelle feuille de route pour le règlement de la crise libyenne, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Publié dans Algérie

BRAZZAVILLE - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, aux travaux du 4ème Sommet du Comité de Haut niveau de l’Union africaine sur la Libye qui se déroulent samedi à Brazzaville, a réitéré, dans son intervention, la position de l’Algérie sur la crise libyenne en faveur d’une solution politique basée sur le dialogue inclusif et la réconciliation nationale, en dehors de toute ingérence étrangère.

Publié dans Algérie

BRAZZAVILLE - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu samedi à Brazzaville avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, Ghassane Salame, en marge du 4ème Sommet du comité de Haut niveau des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine sur la Libye, auquel il  prend part en sa qualité de représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Publié dans Algérie

BRAZZAVILLE - Les travaux de la réunion du Haut Comité de l'Union africaine (UA) sur la crise en Libye se sont ouverts samedi à Brazzaville sous la présidence du chef d'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso. 

Publié dans Monde

NEW YORK - L'ONU a déclaré qu’elle n’envisageait pas de déployer une force de maintien de la paix en Libye, précisant que le retour de la Manul, évoqué par l’émissaire Ghassan Salamé, allait intervenir avec un effectif renforcé pour assurer la sécurité du personnel onusien dans ce pays.

Publié dans Monde

NEW YORK (Nations Unies)- Le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, s'est dit "convaincu" devant le Conseil de sécurité que "notre attachement à l'Accord politique libyen comme cadre de référence ne doit pas nous empêcher de nous adresser à tous les Libyens, quels que soient leurs statuts et leurs positions passées ou présentes, de sorte de pouvoir garantir une réconciliation pour tous".

Publié dans Monde

LA HAYE - La Cour pénale internationale (CPI) a émis mardi un mandat d'arrêt international à l'encontre d'un "commandant" d'une unité d'élite soupçonné d'avoir été impliqué ces deux dernières années dans la mort de 33 personnes à Benghazi, dans l'est de la Libye.

Publié dans Monde

TRIPOLI - Le nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, s'est engagé samedi à Tripoli à mener sa mission dans le respect de la souveraineté libyenne, lors de sa première visite dans ce pays.

Publié dans Monde

NEW YORK - Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé à son nouveau représentant spécial en Libye, Ghassan Salamé, d’élargir les consultations sur le règlement de la crise qui secoue ce pays depuis 2011, en appuyant une solution inclusive dans le cadre de l’accord politique libyen (LPL).

Publié dans Monde

Algérie / ONU : Messahel s'entretient avec Antonio Guterres

Sam 23 septembre 2017 - 09:21
NEW YORK - Le Ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s'est entretenu, vendredi à New York, en marge des travaux de la 72ème session de l'Assemblée Générale de l'ONU, avec le Secrétaire Général de l'ONU, M. Antonio Guterres. 

Reconduction de l’accord Opep-non Opep: les discussions reportées à novembre

Ven 22 septembre 2017 - 18:34
ALGER- Les discussions concernant la reconduction, au-delà de mars 2018, de l’accord de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires portant sur la réduction de la production pétrolière, a été reporté à novembre prochain, a indiqué vendredi à Vienne le ministre de…

Oran: mort "inquiétante" de mérous sur les côtes de la corniche  

Jeu 21 septembre 2017 - 12:20
ORAN - Des pêcheurs activant sur les côtes de la corniche oranaise ne cessent de signaler, depuis quelques jours, la découverte de mérous morts sur les plages d’Ain el Turck et Bousfer, a révélé jeudi à l’APS le secrétaire général de l’association…

NEW YORK- Le ministres des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et ses homologues d'Egypte, Sameh Choukry, et de Tunisie Khemaies Jhinaoui, ont eu, jeudi à New York, une réunion de  concertation dans le cadre de la tripartie sur la Libye, en marge des travaux de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU.

Publié dans Algérie

ALGER- Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a pris part mercredi à New York à la réunion de Haut niveau sur la Libye, tenue en marge des travaux de la 72ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU, au cours de laquelle le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU a exposé le contenu de la nouvelle feuille de route pour le règlement de la crise libyenne, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Publié dans Algérie

BRAZZAVILLE - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, aux travaux du 4ème Sommet du Comité de Haut niveau de l’Union africaine sur la Libye qui se déroulent samedi à Brazzaville, a réitéré, dans son intervention, la position de l’Algérie sur la crise libyenne en faveur d’une solution politique basée sur le dialogue inclusif et la réconciliation nationale, en dehors de toute ingérence étrangère.

Publié dans Algérie

BRAZZAVILLE - Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu samedi à Brazzaville avec le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, Ghassane Salame, en marge du 4ème Sommet du comité de Haut niveau des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine sur la Libye, auquel il  prend part en sa qualité de représentant du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Publié dans Algérie

BRAZZAVILLE - Les travaux de la réunion du Haut Comité de l'Union africaine (UA) sur la crise en Libye se sont ouverts samedi à Brazzaville sous la présidence du chef d'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso. 

Publié dans Monde

NEW YORK - L'ONU a déclaré qu’elle n’envisageait pas de déployer une force de maintien de la paix en Libye, précisant que le retour de la Manul, évoqué par l’émissaire Ghassan Salamé, allait intervenir avec un effectif renforcé pour assurer la sécurité du personnel onusien dans ce pays.

Publié dans Monde

NEW YORK (Nations Unies)- Le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, s'est dit "convaincu" devant le Conseil de sécurité que "notre attachement à l'Accord politique libyen comme cadre de référence ne doit pas nous empêcher de nous adresser à tous les Libyens, quels que soient leurs statuts et leurs positions passées ou présentes, de sorte de pouvoir garantir une réconciliation pour tous".

Publié dans Monde

LA HAYE - La Cour pénale internationale (CPI) a émis mardi un mandat d'arrêt international à l'encontre d'un "commandant" d'une unité d'élite soupçonné d'avoir été impliqué ces deux dernières années dans la mort de 33 personnes à Benghazi, dans l'est de la Libye.

Publié dans Monde

TRIPOLI - Le nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé, s'est engagé samedi à Tripoli à mener sa mission dans le respect de la souveraineté libyenne, lors de sa première visite dans ce pays.

Publié dans Monde

NEW YORK - Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a demandé à son nouveau représentant spécial en Libye, Ghassan Salamé, d’élargir les consultations sur le règlement de la crise qui secoue ce pays depuis 2011, en appuyant une solution inclusive dans le cadre de l’accord politique libyen (LPL).

Publié dans Monde