ALGER- Le Centre régional à Alger pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Afrique de catégorie II (CRESPIAF), placé sous l'égide de l'UNESCO, vise à réaliser les objectifs stratégiques de cette organisation onusienne au profit de l'Afrique et ce, dans le cadre, notamment, de la mise en œuvre de la convention de l'UNESCO relative à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, signée en 2003.

Published in Culture

Belhimer: le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet

Ven 25 septembre 2020 - 15:14
ALGER- Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Ammar Belhimer a affirmé que l'interaction et le débat autour du projet de révision de la Constitution qui sera soumis à référendum le 1e novembre prochain "dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet de la…

Situation de l'environnement marin : Benharrats tire la sonnette d'alarme

Ven 25 septembre 2020 - 15:14
TIPASA- La ministre de l'Environnement, Nassira Benharrats, a déclaré, lors du lancement jeudi d'un projet pilote de tri des déchets marins dans le port de Cherchell (wilaya de Tipaza), que "la situation environnementale marine nécessite de tirer la…

ALGER- Le Centre régional à Alger pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Afrique de catégorie II (CRESPIAF), placé sous l'égide de l'UNESCO, vise à réaliser les objectifs stratégiques de cette organisation onusienne au profit de l'Afrique et ce, dans le cadre, notamment, de la mise en œuvre de la convention de l'UNESCO relative à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, signée en 2003.

Published in Culture