BORDJ BOU ARRERIDJ- Les participants aux journées "portes ouvertes" sur les dangers des piqûres du scorpion ont considéré, dimanche à Bordj Bou Arreridj, que la prévention demeure une "arme efficace" de lutte contre l'envenimement occasionné par ce dangereux arachnide.

ALGER - Entre 50 et 100 décès sont enregistrés chaque année à cause de l'envenimation scorpionique en Algérie ou l'on comptabilise quelque 50.000 piqures, ce qui en fait une "pathologie importante" au niveau des wilayas du Sud et des Haut-Plateaux, indique un document du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

LAGHOUAT- Cinquante-huit (58) cas de décès ont été déplorés l’an dernier des suites d’envenimation due aux piqures de  scorpions, à travers 16 wilayas du pays, a-t-on appris mercredi à Laghouat  d’une responsable du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH).

ALGER  - Plus de 43.000 personnes ont été victimes d’envenimation scorpionique dont 47 décédées durant l’année 2016 à travers les différentes wilayas, a-t-on appris samedi auprès de la direction de la prévention au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH), à l’occasion du coup d’envoi à l’Institut Pasteur d’Alger, de la caravane de sensibilisation pour la prévention contre ce fléau.

Accidents de la route: plus de 800 morts et près de 30.000 blessés au 1e semestre 2018

Lun 13 août 2018 - 18:52
ALGER - Les accidents de la route ont causé le décès de 804 personnes et des blessures à 29.916 autres au premier semestre de l'année en cours, soit une baisse "significative" respectivement de 7,69% et 7,61% par rapport à la même période de l'année dernière, selon un bilan des services de la…

BORDJ BOU ARRERIDJ- Les participants aux journées "portes ouvertes" sur les dangers des piqûres du scorpion ont considéré, dimanche à Bordj Bou Arreridj, que la prévention demeure une "arme efficace" de lutte contre l'envenimement occasionné par ce dangereux arachnide.

ALGER - Entre 50 et 100 décès sont enregistrés chaque année à cause de l'envenimation scorpionique en Algérie ou l'on comptabilise quelque 50.000 piqures, ce qui en fait une "pathologie importante" au niveau des wilayas du Sud et des Haut-Plateaux, indique un document du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

LAGHOUAT- Cinquante-huit (58) cas de décès ont été déplorés l’an dernier des suites d’envenimation due aux piqures de  scorpions, à travers 16 wilayas du pays, a-t-on appris mercredi à Laghouat  d’une responsable du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière (MSPRH).

ALGER  - Plus de 43.000 personnes ont été victimes d’envenimation scorpionique dont 47 décédées durant l’année 2016 à travers les différentes wilayas, a-t-on appris samedi auprès de la direction de la prévention au ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH), à l’occasion du coup d’envoi à l’Institut Pasteur d’Alger, de la caravane de sensibilisation pour la prévention contre ce fléau.