Menu principal

Menu principal

AGENDA

BRUXELLES- Les violations systématiques des droits de l'Homme par les autorités marocaines dans les territoires occupés du Sahara occidental préoccupent la députée européenne Paloma Lopez qui a interpellé la Commission européenne sur les sanctions à imposer sur le Maroc eu égard à la persistance de ces violations.

Publié dans Monde

WASHINGTON - Un sénateur américain, Tim Kaine, s'est déclaré "très préoccupé" par la situation des droits de l'Homme au Maroc, notamment dans la région du Rif où un mouvement de protestation se poursuit depuis plusieurs mois, affirmant qu'il soutient "fermement le droit de toutes les personnes d'exprimer pacifiquement leurs griefs", ont rapporté dimanche plusieurs médias.

Publié dans Monde

ALGER- La militante sahraouie des droits de l'Homme, Aminatou Haidar, a appelé samedi à Alger, les Nations Unies à mettre en place un mécanisme de surveillance des violations des droits des Sahraouis par le Maroc, d'autant que la Minurso "assiste impuissante à ces violations", tout en exprimant le souhait de voir le nouvel Envoyé personnel onusien donner une impulsion au plan de paix.

Publié dans Monde

TIPASA - Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, a indiqué mardi à Tipasa qu'en Algérie "les droits de l'Homme ont appliqués naturellement par toutes les institutions et sous le contrôle de la magistrature".

Publié dans Algérie

ALGER - Les opérations de rapatriement des ressortissants africains vers leurs pays d'origine, à la demande de ces  pays, ont coûté à l'Algérie 1,2 milliard de dinars depuis 2014, a affirmé dimanche à Alger la présidente du Conseil national des Droits de l'Homme (CNHD), Fafa Sid Lakhdar Ben Zerrouki.

Publié dans Economie

PARIS - Plusieurs associations ont condamné mercredi les peines prononcées contre les détenus politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik par la Cour d’appel de Rabat, exigeant leur libération et l’arrêt de la répression marocaine contre les Sahraouis dans les territoires occupés.

Publié dans Monde

MADRID - Une caravane de militants espagnols activant dans la défense des droits de l’homme a sillonné plusieurs villes espagnoles du 14 juillet à la fin de la semaine qui vient de s’écouler pour dénoncer "la xénophobie et le racisme qui règne en Europe et la politique d’immigration et en particulier celle de l’état espagnol  qui viole les droits de l’homme de ceux qui recherchent un refuge en dehors de leurs pays d’origine". 

Publié dans Monde

BIR LAHLOU (TERRITOIRES SAHRAOUIS LIBERES) - Le président de la République arabe sahraouie démocratique et Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali a appelé l'ONU à trouver un mécanisme pour contrôler et protéger les droits de l'homme au Sahara Occidental, affirmant que les peines prononcées à l'encontre des  prisonniers politiques du groupe de "Gdeim Izik" était une autre "preuve de l'intention du Maroc de poursuivre la violation des droits de l'homme dans les territoires occupés en l'absence de témoins".

Publié dans Monde

ALGER - Le Conseiller à la présidence de la République arabe sahraouie démocratique, Lahritani Lahcen, a estimé dimanche à Alger que les peines prononcées par la cour de Salé (Rabat) à l'encontre des 25 détenus politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik étaient "purement politiques et non avenues" car ne reposant sur aucune preuve.

Publié dans Monde

ALGER - Le Conseil national des droits de l'Homme a salué samedi l'initiative prise par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) de créer un bureau dédié aux droits de l'Homme, en ce qu'elle "marque, indéniablement, une volonté de se conformer à ces droits dans l'exercice de ses missions".

Publié dans Algérie

Le gouvernement a répondu, avec preuves et arguments à l'opposition "rigide"

Jeu 21 septembre 2017 - 17:11
ALGER- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a affirmé jeudi à Alger qu'il avait répondu, avec preuves et arguments, aux interventions de l'"opposition rigide", lors du débat autour du plan d'action du gouvernement qui a duré trois jours consécutifs.

BRUXELLES- Les violations systématiques des droits de l'Homme par les autorités marocaines dans les territoires occupés du Sahara occidental préoccupent la députée européenne Paloma Lopez qui a interpellé la Commission européenne sur les sanctions à imposer sur le Maroc eu égard à la persistance de ces violations.

Publié dans Monde

WASHINGTON - Un sénateur américain, Tim Kaine, s'est déclaré "très préoccupé" par la situation des droits de l'Homme au Maroc, notamment dans la région du Rif où un mouvement de protestation se poursuit depuis plusieurs mois, affirmant qu'il soutient "fermement le droit de toutes les personnes d'exprimer pacifiquement leurs griefs", ont rapporté dimanche plusieurs médias.

Publié dans Monde

ALGER- La militante sahraouie des droits de l'Homme, Aminatou Haidar, a appelé samedi à Alger, les Nations Unies à mettre en place un mécanisme de surveillance des violations des droits des Sahraouis par le Maroc, d'autant que la Minurso "assiste impuissante à ces violations", tout en exprimant le souhait de voir le nouvel Envoyé personnel onusien donner une impulsion au plan de paix.

Publié dans Monde

TIPASA - Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Tayeb Louh, a indiqué mardi à Tipasa qu'en Algérie "les droits de l'Homme ont appliqués naturellement par toutes les institutions et sous le contrôle de la magistrature".

Publié dans Algérie

ALGER - Les opérations de rapatriement des ressortissants africains vers leurs pays d'origine, à la demande de ces  pays, ont coûté à l'Algérie 1,2 milliard de dinars depuis 2014, a affirmé dimanche à Alger la présidente du Conseil national des Droits de l'Homme (CNHD), Fafa Sid Lakhdar Ben Zerrouki.

Publié dans Economie

PARIS - Plusieurs associations ont condamné mercredi les peines prononcées contre les détenus politiques sahraouis du groupe Gdeim Izik par la Cour d’appel de Rabat, exigeant leur libération et l’arrêt de la répression marocaine contre les Sahraouis dans les territoires occupés.

Publié dans Monde

MADRID - Une caravane de militants espagnols activant dans la défense des droits de l’homme a sillonné plusieurs villes espagnoles du 14 juillet à la fin de la semaine qui vient de s’écouler pour dénoncer "la xénophobie et le racisme qui règne en Europe et la politique d’immigration et en particulier celle de l’état espagnol  qui viole les droits de l’homme de ceux qui recherchent un refuge en dehors de leurs pays d’origine". 

Publié dans Monde

BIR LAHLOU (TERRITOIRES SAHRAOUIS LIBERES) - Le président de la République arabe sahraouie démocratique et Secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali a appelé l'ONU à trouver un mécanisme pour contrôler et protéger les droits de l'homme au Sahara Occidental, affirmant que les peines prononcées à l'encontre des  prisonniers politiques du groupe de "Gdeim Izik" était une autre "preuve de l'intention du Maroc de poursuivre la violation des droits de l'homme dans les territoires occupés en l'absence de témoins".

Publié dans Monde

ALGER - Le Conseiller à la présidence de la République arabe sahraouie démocratique, Lahritani Lahcen, a estimé dimanche à Alger que les peines prononcées par la cour de Salé (Rabat) à l'encontre des 25 détenus politiques sahraouis du groupe de Gdeim Izik étaient "purement politiques et non avenues" car ne reposant sur aucune preuve.

Publié dans Monde

ALGER - Le Conseil national des droits de l'Homme a salué samedi l'initiative prise par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) de créer un bureau dédié aux droits de l'Homme, en ce qu'elle "marque, indéniablement, une volonté de se conformer à ces droits dans l'exercice de ses missions".

Publié dans Algérie