WASHINGTON - Un déséquilibre dans la flore intestinale résultant d'une enzyme bactérienne serait à l'origine de la maladie de Crohn, une inflammation chronique du système digestif, selon une étude publiée mercredi dans la revue américaine Science Translational Medicine.

WASHINGTON - Un déséquilibre dans la flore intestinale résultant d'une enzyme bactérienne serait à l'origine de la maladie de Crohn, une inflammation chronique du système digestif, selon une étude publiée mercredi dans la revue américaine Science Translational Medicine.