ORAN - Un suivi permanent des malades atteints de diabète et d’hypertension artérielle est vivement recommandé aux médecins en raison des complications à caractère cardiaque que peuvent subir ces malades, a précisé, vendredi, la Cheffe de service de cardiologie du centre hospitalo-universitaire d’Oran.

ORAN - La cardiologie interventionnelle sera au menu d'une rencontre "Journée internationale de cardiologie", prévue le 6 mars prochain à Oran, a-t-on appris samedi des organisateurs.

TIZI OUZOU - L'Algérie est autonome dans la prise en charge des patients atteints de pathologies cardiovasculaire et reçoit même des malades d’autres pays, ont souligné, vendredi à Tizi-Ouzou, le participants à une rencontre sur la cardiologie pratique.

ALGER-Les syndromes coronaires aigus se placent en tête des maladies cardiovasculaires causant le plus grand nombre de décès en Algérie, avec comme principal facteur de risque le tabac, a déploré, jeudi à Alger, le Président de la Société algérienne de Cardiologie, Pr Mohammed Chettibi.

BLIDA - L'ancien service de néphrologie, qui se trouvait au niveau du service de cardiologie et de la médecine interne, sera réhabilité et dédié au développement de la cardiologie, a annoncé, mardi à Blida, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui.

PARIS (France) - Une seule pilule quotidienne combinant des médicaments contre l'hypertension, le cholestérol et de l'aspirine réduirait d'un tiers le risque d'accidents cardiovasculaires (infarctus, AVC...) en cinq ans chez des personnes d'âge mûr, suggère une nouvelle étude publiée vendredi.

CONSTANTINE - Les facteurs de risque cardiovasculaires sont en pleine expansion dans le Sud algérien, a affirmé jeudi à Constantine le docteur Abdelhalim Taleb, du service de médecine interne du centre hospitalo-universitaire, CHU- Frantz Fanon de Blida.

PARIS - Travailler plus de dix (10) heures par jour de façon prolongée au moins cinquante jours par an, est associé à un risque d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) supérieur à celui encouru en travaillant moins, selon une étude parue jeudi dans un journal américain spécialisé.

PARIS - Les patients qui ont une masse grasse très élevée ont quatre fois plus de risques de décéder après un pontage coronarien, montre un chercheur français lundi, des résultats qui contredisent l'idée que l'obésité offre un effet "protecteur" dans certaines chirurgies cardiaques.

TUNIS - Le vice-président de la commission médicale de la Confédération africaine de football (CAF) et membre de la commission médicale de la FIFA l'Algérien Yacine Zerguini  a indiqué vendredi à Tunis, que le principal souci de la CAF est la santé des joueurs dans les différentes catégories et cela nécessite des mécanismes de prévention très importants notamment pour ce qui est des accidents cardiaques et la mort subite sur les terrains.

Algérie/France: des avancées sur les questions mémorielles, en dépit de l'acharnement des nostalgiques de la…

Ven 10 juillet 2020 - 13:29
ALGER- Au moment où les voix qui s'élèvent en France pour la reconnaissance d'un passé colonial avec son lot de violence et de crimes contre l'humanité se font nombreuses, d'autres persistent à vouloir tourner le dos à un passé d'une violence extrême, en tentant encore de mettre au goût du jour des…

Covid-19: mobilisation d’un plus grand nombre de lits dans les hôpitaux

Jeu 09 juillet 2020 - 12:26
ALGER- Une série de mesures préventives a été prise par les services du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière pour doubler le nombre de lits dans les établissements hospitaliers et prendre en charge les patients…

ORAN - Un suivi permanent des malades atteints de diabète et d’hypertension artérielle est vivement recommandé aux médecins en raison des complications à caractère cardiaque que peuvent subir ces malades, a précisé, vendredi, la Cheffe de service de cardiologie du centre hospitalo-universitaire d’Oran.

ORAN - La cardiologie interventionnelle sera au menu d'une rencontre "Journée internationale de cardiologie", prévue le 6 mars prochain à Oran, a-t-on appris samedi des organisateurs.

TIZI OUZOU - L'Algérie est autonome dans la prise en charge des patients atteints de pathologies cardiovasculaire et reçoit même des malades d’autres pays, ont souligné, vendredi à Tizi-Ouzou, le participants à une rencontre sur la cardiologie pratique.

ALGER-Les syndromes coronaires aigus se placent en tête des maladies cardiovasculaires causant le plus grand nombre de décès en Algérie, avec comme principal facteur de risque le tabac, a déploré, jeudi à Alger, le Président de la Société algérienne de Cardiologie, Pr Mohammed Chettibi.

BLIDA - L'ancien service de néphrologie, qui se trouvait au niveau du service de cardiologie et de la médecine interne, sera réhabilité et dédié au développement de la cardiologie, a annoncé, mardi à Blida, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui.

PARIS (France) - Une seule pilule quotidienne combinant des médicaments contre l'hypertension, le cholestérol et de l'aspirine réduirait d'un tiers le risque d'accidents cardiovasculaires (infarctus, AVC...) en cinq ans chez des personnes d'âge mûr, suggère une nouvelle étude publiée vendredi.

CONSTANTINE - Les facteurs de risque cardiovasculaires sont en pleine expansion dans le Sud algérien, a affirmé jeudi à Constantine le docteur Abdelhalim Taleb, du service de médecine interne du centre hospitalo-universitaire, CHU- Frantz Fanon de Blida.

PARIS - Travailler plus de dix (10) heures par jour de façon prolongée au moins cinquante jours par an, est associé à un risque d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) supérieur à celui encouru en travaillant moins, selon une étude parue jeudi dans un journal américain spécialisé.

PARIS - Les patients qui ont une masse grasse très élevée ont quatre fois plus de risques de décéder après un pontage coronarien, montre un chercheur français lundi, des résultats qui contredisent l'idée que l'obésité offre un effet "protecteur" dans certaines chirurgies cardiaques.

TUNIS - Le vice-président de la commission médicale de la Confédération africaine de football (CAF) et membre de la commission médicale de la FIFA l'Algérien Yacine Zerguini  a indiqué vendredi à Tunis, que le principal souci de la CAF est la santé des joueurs dans les différentes catégories et cela nécessite des mécanismes de prévention très importants notamment pour ce qui est des accidents cardiaques et la mort subite sur les terrains.